JPMBB pour les intimes

Comment vous présenter l’écharpe de portage Je Porte Mon Bébé ? Je vais faire dans la finesse et la simplicité. L’écharpe Je Porte Mon Bébé est un bijou. Elle est un cocon dans lequel envelopper votre bébé.

C’est un classique du portage, un intemporel pourrais-je dire. Elle est l’accessoire de puériculture à mettre sur votre liste de naissance.

cafe-noir-fuschia

Cette écharpe, créé en 2007 par Je Porte Mon Bébé est une tricotée et c’est là que réside sa particularité car elle est extensible. Je vais vous parler de l’Originale qui est la version longue, c’est celle que j’ai mais sachez qu’à présent vous pouvez aussi l’acquérir en version Courte ou en version Basic qui est plus fine, moins large et plus courte que l’Originale.

L’écharpe JPMBB grâce à son élasticité a la grande particularité de s’ajuster au porteur et au porté au fur et à mesure du nouage. En effet, si les premières manipulations peuvent paraitre longues et sportives, rapidement vous réussissez à choper le coup de main pour ajuster au plus juste l’écharpe contre votre bébé et vous lui créer ainsi un petit nid confortable et douillet dans lequel accueillir votre nourrisson qui sera bercer au rythme des battements de votre cœur.

035037

 

 

 

 

 

 

 

Cette écharpe a aussi la particularité d’offrir au porteur tout un ensemble de nœuds qui se déclinent à partir d’un nœud de base qui est un nouage à 3 couches que l’on fait d’abord sans l’enfant et dans lequel on peut mettre puis enlever le bébé sans avoir à défaire le nœud à chaque fois.

Surtout l’important dans le nouage avec une JPMBB, c’est qu’il faut toujours qu’il y ait au moins deux couches de tissu sur le dos du bébé. Sinon votre nœud est dangereux. Donc je répète, lorsque vous nouez avec une écharpe Je Porte Mon Bébé, assurez-vous que vous installez deux couches de tissu sur le dos de votre bébé. Une petite astuce, puisque les écharpes JPMBB ont la particularité d’avoir une jolie poche d’ornement, vérifiez que sous votre poche, il y a déjà un pan de l’écharpe qui soutient le dos de votre bébé. Sinon, revoyez votre nœud.

Pour un confort maximum, la JPMBB, grâce à son élasticité, se plaque complètement contre le corps du bébé et du porteur. Elle permet ainsi au poids de l’enfant de se répartir un maximum sur le dos et les épaules de son porteur, et d’éviter de ressentir des douleurs dorsales au bout de plusieurs heures/jours/mois de portage.

Le petit bémol de cette écharpe est qu’elle tient chaud. En effet son tissu est assez épais, et si vous ajoutez les deux couches minimum de tissu, vous avez de quoi transpirez dès que les beaux jours font leur apparition. Ceci dit ma fille est née en décembre et croyez-moi, nous avons vraiment appréciés toutes les deux la chaleur que nous procurait ce tissu si particulier. Alors pour les bébés d’hiver ou d’automne, vous pouvez en prendre une les yeux fermés, vous ne regrettez pas votre achat.

Pour tous les autres bébés, Je Porte Mon Bébé a aussi toute une gamme d’écharpe plus légères, comme la Basic qui permet aussi de retrouver tout le confort des écharpes JPMBB. Et dernièrement, la marque a ajouté une valeur sûre a sa gamme c’est La Petite Écharpe Sans Noeud, PESN pour les initiés, qui est le sling de la marque. Je n’ai pas eu l’occasion de la tester mais je l’ai quand même eu entre les mains et elle est merveilleuse au toucher.

f43ebf6087a3a6ecfefbb1f6675390b7

Vous pouvez visiter leur site Je Porte Mon Bébé et découvrir toute la gamme de produits de portage.

Pour finir, les quatre points essentiels du portage :

1/ Le portage doit être physiologique, c’est-à-dire qu’il doit respecter la morphologie du bébé. Pas de portage face au monde !

2/ Les voies respiratoires du bébé doivent être dégagées. Il ne doit pas avoir de tissu devant son nez et son menton car l’enfant doit pouvoir respirer sans être encombrer.

3/ A hauteur de bisous. La tête de l’enfant doit toujours être suffisamment haute pour que vous puissiez l’embrasser sans vous tordre le cou.

4/ L’écharpe doit être bien ajustée. Elle ne doit pas comprimé le bébé mais elle ne doit pas non plus être trop desserée. Alors pas de panique, c’est en portant que l’on devient porteur. Si vous avez des questions ou des difficultés pour bien ajuster votre écharpe, prenez contact avec une monitrice de portage. Vous pouvez ne prendre qu’un seul cours, cela ne vous coutera pas bien cher si vous passer par une association et vous serez bien formée pour porter votre bébé.

Bon portage !

 

 

Publicités

Je porte, je porte… en Colimaçon et cie

La semaine internationale du portage est le moment idéal pour vous faire découvrir l’écharpe Colimaçon et cie que j’ai eu le bonheur de tester.

Colimaçon et cie

Cette écharpe est sublime. Elle m’a ravie dès sa réception. Sa couleur bleue turquoise est très lumineuse et sa matière est si souple que très rapidement les nœuds étaient faciles à nouer et le tissu n’était pas rêche du tout.

003

L’installation n’est pas super. C’était notre première fois en portage dos en colimaçon et cie !

Colimaçon et cie est une marque française, créée en mars 2007 par Alexa maman porteuse qui réalise la fabrication de ses écharpes et portes-bébés en France. Les tissus sont tissés dans les Vosges puis ils sont teintés, si besoin est, en Rhône-Alpes. Les écharpes, les slings et les autres portes-bébés sont confectionnés dans un atelier à Grenoble. Le Dauphiné est à l’honneur chez Colimaçon et cie et cela me plait d’autant plus que je suis une dauphinoise 🙂 Et pour une meilleure qualité des produits, le coton et le lin utilisés par Colimaçon et cie est certifié d’origine biologique.

J’ai testé l’écharpe Miel et Malice en coton Bio, qui est spécialement conçu pour un portage long et quotidien. C’est l’usage qu’on en a eu. Cette écharpe, elle assure. Ma fille l’a adoptée de suite et elle aime faire ses siestes, perchée sur mon dos et m’accompagner dans mes tâches quotidiennes.

Écharpe Miel et Malice, turquoise

Écharpe Miel et Malice, turquoise

Son coton bio est très agréable au toucher et assez léger, même par des temps chauds. J’ai beaucoup pratiqué le portage dos avec mon écharpe Colimaçon et cie et j’ai vraiment apprécié la maniabilité de cette écharpe. J’avoue, c’est la seule écharpe tissée que j’ai eu en ma possession mais ma monitrice de portage, une experte en la matière, a été bluffée par l’aspect lisse et soyeux de la matière, même neuve, elle glissait facilement dans les plis par plis, elle semblait déjà « rodée ».

mmturquoise2011fold

Le plus chez Colimaçon et cie c’est que vous pouvez choisir non seulement votre coloris mais également la longueur de votre écharpe et la confectionner vous-même.

Et le top chez Colimaçon et cie, c’est qu’au mois d’octobre et jusqu’au 02 novembre, il y a une Big PROMO sur les tissus au mètre. Les cotons BIO, tissés et teintés en France sont donc au prix très avantageux de :
5.90 € le mètre – 75 cm large
11.50 € le mètre – 150 cm large
avec un petit nouveau en édition limitée : TERRACOTTA !

Le coloris TERRACOTTA est une édition limitée

Le coloris TERRACOTTA est une édition limitée

Chez Colimaçon et cie, vous avez également le choix entre trois types d’écharpe :

**** Les écharpes : Miel & Malice, pour un portage long et quotidien. Biotiful, confortable et écologique. Premier printemps, pour un portage d’appoint léger d’été

**** Les Mei Tai qui sont confectionnés par de jeunes créatrices avec les tissus Colimaçons.

**** Le Colima-sling, pour un portage hanche.

Et là je vais vous parler un peu longuement du Colima-Sling, qui est un porte-bébé asymétrique, qui s’installe très facilement et aisément, qui ne nécessite pas de faire de nœud et qui est un vrai bonheur pour porter contre son sein un nourrisson tout comme un bambin.

Le Colima-sling, c’est le porte-bébé qu’il faut avoir pour aller faire ses courses avec bébé, tout en le mettant à l’abri de la lumière et des bruits ambiants qui peuvent le déranger.

Le Colima-sling, c’est le porte-bébé qui vous accompagne en ballade, une fois que bébé commence à marcher et qu’il a besoin de faire une pause dans les bras de maman, hop dans le Colima-sling !

Quoi d’autre ? Chaque porteuse a son histoire avec le portage et a béni à un moment ou à un autre le fait d’avoir son bébé contre elle.

Cependant je ne peux me permettre de faire une chronique sur le portage sans rappeler les quatre points essentiels du portage, à côté desquels il ne faut pas passer et qu’il ne faut surtout pas mettre de côté, sans mauvais jeu de mots :-p

1/ Le portage doit être physiologique, c’est-à-dire qu’il doit respecter la morphologie du bébé. Les genoux doivent être à la hauteur du nombril et le bassin doit être basculé. Pour un nourrisson et jusqu’à ce que l’écartement du bassin se soit fait naturellement, vers 4 mois, la position grenouille est ce qui convient pour porter un bébé. Et par pitié, pas de portage face au monde !!!!! Même si sur certains manuels ou dans certaines vidéo, on voit des nœuds qui installent le bébé face au monde, ceci n’est pas un portage physiologique.

Position grenouille qu'un nourrisson prend naturellement quand on le porte contre soi.

Position grenouille qu’un nourrisson prend naturellement quand on le porte contre soi.

 2/ Les voies respiratoires du bébé doivent être dégagées. Il ne doit pas avoir de tissu devant son nez et son menton car l’enfant doit pouvoir respirer sans être encombrer.

3/ A hauteur de bisous. La tête de l’enfant doit toujours être suffisamment haute pour que vous puissiez l’embrasser sans vous tordre le cou.

mmorange2011-acarre_002

Echarpe colimaçon, Miel et Malice

4/ L’écharpe doit être bien ajustée. Elle ne doit pas comprimé le bébé mais elle ne doit pas non plus être trop desserée. Alors pas de panique, c’est en portant que l’on devient porteur 😉 Si vous avez des questions ou des difficultés pour bien ajuster votre écharpe, prenez contact avec une monitrice de portage. Vous pouvez ne prendre qu’un seul cours, cela ne vous coutera pas bien cher si vous passer par une association et vous serez bien formée pour porter votre bébé.

Et pour célébrer la semaine internationale du portage et vous faire découvrir Colimaçon et cie, Alexa et moi-même avons le plaisir de mettre en jeu un Colima-Sling.

colimaslingorangehomepage_003

Pour jouer c’est très facile, une seule condition : habiter en France métropolitaine. Puis il vous faudra :

– Commenter cette chronique en me disant en quelques mots ce qui vous plait chez Colimaçon et cie et précisez la couleur du Colima-sling que vous aimez.

– Aimer la page Facebook Colimaçon et cie

– Partager en mode public cette Chronique via ma page Facebook Chronique d’une mère au foyer

Le jeu est ouvert jusqu’au 02 novembre 2014 à minuit. Le gagnant sera tiré au sort par mes soins et son nom vous fera annoncé le lundi 3 novembre au matin sur ma page facebook Chronique d’une mère au foyer.

Bonne chance et bon portage !

Et au moment où je publie, ma princesse roupille en Colimaçon et cie :-)

Et au moment où je publie, ma princesse roupille en Colimaçon et cie 🙂

 

Edit du   mardi 4 novembre 2014 :
Merci à toutes pour votre participation. J’ai répertorié 74 participations.

036

 

Pour votre départager, j’ai eu recours à un générateur de nombre aléatoire et c’est le nombre 25 qui est sorti.

035

Je félicite Solène qui est la gagnante du ColimaSling et je l’invite à prendre contact avec moi via ma page facebook Chronique d’une mère au foyer.

Grandement merci 🙂

A la prochaine !

Un sling d’amour

Quand j’ai découvert le portage, j’ai immédiatement été séduite par ce phénomène. J’ai aussi regretté de ne pas l’avoir connu au moment de la naissance de mon fils ainé. En effet, celui-ci, dès son troisième jour de vie, a souffert de douloureuses coliques durant ses trois premiers mois et je suis intimement convaincu qu’un mode de portage physiologique aurait apaisé ses maux et nous aurait permis, à son papa et à moi-même, de profiter sereinement de ses premiers instants parmi nous. C’est ainsi, on ne refait pas le passé. En revanche, on agit sur le présent. C’est donc tout naturellement que pour ce troisième enfant je savais que je le porterai au creux de mes bras mais surtout en écharpe et en sling !

Il y a un an, je vous faisais gagner un meï-tai de Ling Ling d’Amour, gentiment offert par Élodie, la fondatrice de cette entreprise. Ling Ling d’Amour est une entreprise française fondée en 2010, par Élodie et son mari, dans le but de promouvoir et démocratiser le portage des bébés et des enfants. Ils proposent des porte-bébés esthétiques, confortables, de qualité et éthiques à un prix accessible. J’ai eu un véritable coup de cœur pour cette marque. A cette époque, je rêvais de pouvoir porter mes enfants avec un meï-tai mais ils étaient déjà trop lourds !

C’est ainsi que lorsque ma fille a pointé le bout de son nez, je me suis vite tourné vers Élodie pour savoir quel porte-bébé il me fallait. En fait j’avais besoin d’un mode de portage rapide à installer, confortable pour bébé comme pour moi, que je pouvais utiliser dès la naissance et surtout au moment des sorties scolaires. En effet, après avoir testé la poussette pour mes deux ainés, j’avais décidé de revendre cette accessoire bien encombrant et bien trop difficile à manier sur le chemin de l’école. Je souhaitais avoir les mains libres pour accueillir celle de mon fils ainé et je voulais être libre de toute contrainte pour rattraper mon petit cadet qui teste bien malgré moi les chemins de traverse.

Alors quand Élodie m’a proposé de tester le nouveau sling SoL j’ai dit un grand « oui » le sourire aux lèvres. Cette nouvelle collection est produite en Europe, dans le bassin du coton bio turc. Ce coton est l’un des meilleurs coton bio au monde. Il est aussi très agréable au toucher. Ce nouveau sling SoL est d’une grande qualité, les finitions sont très bien faites et cette matière est légère.

sling-sol

Sling SoL Rainbow, à gauche et Tigre, à droite.

Le sling SoL, c’est Le porte-bébé d’appoint idéal. Il s’installe en 5 secondes et bébé en une minute, voire moins pour les confirmés 😉

Le sling SoL  accueille toute sorte de gabarits. Dès la naissance, le nourrisson en position grenouille trouve tout le confort dont il a besoin contre la poitrine de sa maman ou de son papa.

087

Puis bébé grandit et il passe en position assise sur la hanche et peut même être porté dans le dos ! Avec un sling, on porte bébé dès la naissance et jusqu’à ce qu’il atteigne le poids de 15 kilos.

Alors pourquoi s’en priver ?

Mon sling SoL Ling Ling d’Amour m’accompagne dans tous mes déplacements. Je l’emmène pour faire les courses, chez les copines, dans mon jardin et à chaque fois que j’emmène mes enfants à l’école. Il est devenu ma poussette, sans les roues et sans les mains !

Mon sling SoL Ling Ling d’Amour a même sauvé mon premier repas de mère au foyer de trois enfants le jour de la reprise du travail de mon homme, après son congé paternité. Vous savez cette fameuse journée où la maisonnée toute entière ne repose que sur tes frêles épaules de femme nouvellement accouchée, celle où quand tu te lèves le matin, tu te demandes à quelle sauce tu vas être manger, celle journée où tu marche sur un fil sans filet de protection. Ce jour-là, au moment du repas, ma fille se réveille et veut les bras de sa maman, pour se rendormir.  Mais mes bras et mes mains surtout sont occupées à préparer notre déjeuner. En 30 secondes, grâce à mon sling SoL Ling Ling d’Amour ma princesse fut confortablement installée et elle se rendormit tandis que je finissais d’installer ses grands frères devant leur assiette. Le bonheur quoi !

021

Mon sling SoL Ling Ling d’Amour m’a également permis d’éviter d’être trempée au moment des averses hivernales. A l’abri sous mon parapluie, je pouvais même aider mon fiston a ajuster le sien.

Mon sling SoL Ling Ling d’Amour a fait de moi la dame qui tient les portes du SAS d’entrée de la maternelle aux mamans en poussette. C’est d’ailleurs ce jour-là que j’ai pleinement pris conscience du pouvoir du portage car il te rend l’usage de tes mains.

Parce qu’entre nous j’adore porter mon bébé à même les bras. J’ai d’ailleurs beaucoup porté mes deux ainés dans mes bras, pour les câliner, les endormir, les calmer, les réconforter et il m’arrive également, pour le plaisir, de prendre le temps de bercer ma fille dans mes bras et la sentir s’endormir dans le creux de mon cou.

016

J’adore vous montrer ma salle de bain !

Ces moments sont néanmoins rares et ils sont nos instants privilégiers parce qu’avec elle dans les bras, je ne suis disponible pour presque rien. Je ne suis pas bien bonne avec une seule main et avec deux grands frères, mes deux mains me sont indispensables !

Pour finir cet article, un petit rappel est nécessaire pour indiquer ce qu’est le portage physiologique. Car tout porte-bébé n’est pas bon à prendre. Alors vous pouvez vous rendre sur le site portersonenfant.fr dans la rubrique « Portage » Respect de la physiologie et sécurité. Vous trouverez les règles à respecter pour assurer un bon portage physiologique. Je copie ici ce qu’il faut déjà retenir :

  • Le bébé est en position dite « assis/accroupi » : c’est la position naturelle que le bébé prend quand on le blottit contre soi, qui lui permet de s’agripper et de s’ancrer sur le porteur (dos arrondi pour le respect de la cyphose dorsale du bébé, en appui sur ses fesses – jamais sur son entrejambe ni sur ses pieds -, bassin naturellement basculé, genoux repliés à hauteur de nombril, cuisses orientées vers le haut et plus ou moins écartées pour le respect des hanches, sans forcer, selon l’âge et en fonction du bébé, tête dans l’axe de sa colonne vertébrale).
  • Le dos du bébé doit être bien maintenu par le tissu afin qu’il ne s’affaisse pas.
  • L’installation dans le porte-bébé est soignée et bien réglée, le
    nouage réalisé avec soin et le tissu bien tendu si c’est en écharpe ou autre porte-bébé à nouer.
  • Le bébé porté devant est porté assez haut pour respecter votre dos et pour lui permettre de caler sa tête contre votre sternum (à portée de bisous).
  • Il est recommandé d’être à l’écoute de ses sensations et de ne pas hésiter à varier les systèmes de portage, les positions ou les nouages si vous ne vous sentez plus confortable avec celui que vous utilisez. La morphologie du porteur et du bébé, les préférences de chacun sont aussi à prendre en considération.

 

Voilà je vous ai tout dit sur mon sling d’amour et pour conclure, je vous invite à jouer au concours organisé par Élodie pour gagner un sling SoL. Profitez-en, qui ne tente rien n’a rien ! Pour rejoindre la page, cliquer ici. Bonne chance !

Un grand merci à Élodie pour notre partenariat qui dure depuis plus d’un an et pour ses merveilleux produits de qualité, à un prix abordable pour tous.

Le portage, c’est la vie !