J’ai encore d’autres chroniques à boucler et pourtant celle-ci me brûle le cerveau donc voilà, j’ai trois minutes cinquante, je vais tâcher d’être concise.

Après une fin d’année scolaire plutôt difficile pour mes garçons et un début de vacance compliqué, nous avions trouvé pendant ces deux mois d’été, un équilibre familial qui nous convenait à la perfection. Nous étions tous au plus proche du respect de notre rythme physiologique et malgré la pluie qui n’a cessé d’assombrir notre beau soleil, mes fils prenaient un plaisir immense à jouer ensemble.

Puis mon homme a enfin eu ses congés, le soleil a enfin fait son apparition et nous avons enfin profiter à cinq des quinze derniers jours, avant la rentrée.

Cette nouvelle rentrée n’a pas la même saveur que les précédentes. J’ai toujours aimé les rentrées scolaires, sans doute parce que durant très longtemps, j’ai moi-même fait la rentrée scolaire, étant étudiante jusqu’à mes 25 ans.

Cette année annonçait un changement de taille : la réforme des rythmes scolaires. Le changement est bénéfique, je suis la première a apprécié le renouvellement perpétuel des saisons, à affirmer que tout être humain est capable de changer, à palper les bienfaits du changement mais ce changement-là, je n’en voulais pas, je l’ai maudit, j’ai longuement espéré qu’il ne se ferait pas. Et puis, septembre est arrivé et le changement a eu lieu.

Quatre jours et demi d’école, une journée qui commence quinze minutes plus tôt, qui finit à 15h30 et ces fameux TAP, baptisés NAP dans ma commune, pour combler jusqu’à 16h30. Combler est le bon mot pour désigner ces activités. J’ai assisté à la réunion explicative à la fin du mois de juin qui n’a rien expliqué du tout. J’ai assisté également à la première mise en route de ces NAP et cela ressemblait à un capharnaüm géant avec plusieurs groupes d’enfants qui attendaient aux quatre coins de la cour, l’air hagard, leur animateur. C’était une grande première et heureusement que les enfants savent s’émerveiller d’un rien, ai-je réalisé en apercevant une activité « bulles de savon ».

Quant à moi, en tant qu’adulte réfléchi et conscient que nous sommes dirigés par une bande d’incapable, j’ai choisi de ne pas inscrire mes enfants à ces activités et ils me le rendent bien. Ils sont ravis que leur maman viennent les chercher à 15h30. J’écris « choisi » car bien évidemment c’est le privilège que j’ai eu en tant que mère au foyer de décider si j’inscrivais ou non mes écoliers aux NAP.  Je connais plusieurs mamans qui subissent cette inscription et qui aimeraient tellement pouvoir avoir ce privilège.

Je manque évidemment de temps car il faudrait que je fasse tout un paragraphe sur les bienfaits de la semaine de quatre jours et demi d’école, car je suis bien sûr consciente que cette réforme a quelques avantages. Il est indéniable qu’au niveau de l’apprentissage scolaire, une matinée supplémentaire est bénéfique. Bref, je manque de temps.

Pour finir, en super maman que je suis, je vais instaurer avec mes loustics nos propres activités qui auront pour vocation non pas de les garder mais de les amuser  ou de les noyer… sortie à la piscine prévue deux fois par mois et encore deux ou trois autres envies à creuser que je prendrais plaisir à partager avec vous pour celles qui veulent nous suivre dans nos folles aventures !

Les trois minutes cinquante sont écoulées…

A suivre 🙂

279587

 

Publicités

2 réflexions sur “

  1. Il faut bien dire que cette reforme a été imposée aux communes et que toutes n’ont paslesmoyens de cette réforme. Ce que je ne comprends pas,c’est en quoi cela va etre bénéfique aux enfants . Pour ceux qui le peuvent, dormir le mercredi matin, ca c bénéfique.Mais bon, je suis une marmotte, alors….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s