Change de Lange

Rien à voir avec les langes de nos grands-mères. Toutes les personnes qui ne connaissaient pas les couches lavables et qui ont découvert les miennes ont été séduites par leur simplicité d’utilisation.

Soyons clairs, il ne s’agit pas de régresser. J’ai l’eau courante, une bonne fosse sceptique et une machine à laver qui fait très bien son travail !

Alors pourquoi suis-je passée aux couches lavables alors que les jetables font si bien l’affaire ? Quels sont leurs avantages et leurs inconvénients ? Quelles couches lavables choisir ? Comment les entretenir ?

Je vais tout vous dire de mon expérience. Très certainement d’autres mamans ne font pas comme moi et si c’est le cas, vous pouvez partager votre expérience en commentaire, cela ne sera que bénéfique pour toutes celles qui se renseignent sur les couches lavables.

Pourquoi des lavables ?

Durant ma grossesse, j’avais fait quelques investigations sur le net mais je n’avais franchement rien compris à toutes ces couches lavables de différents modèles et tailles, et je trouvais leur prix exorbitant. J’avais donc abandonné l’idée. Pour la naissance de ma fille, j’avais investi dans des jetables. Puis est venu le temps de ma rencontre avec ma monitrice de portage, qui est aussi à la tête de son entreprise de location de couches lavables et j’ai eu Ma révélation. J’ai eu la chance de pouvoir découvrir les couches lavables en vrai, en touchant les modèles, en posant des tas de questions et surtout en les testant. J’ai A-DO-RE ! J’encourage à toutes les mamans qui hésitent entre lavables ou jetables à tester les lavables. Il y a plusieurs sites qui vous proposent ce genre de service sur le net. Pour ma part, je vous conseille :

Locacouche, avec Laurence sans qui je ne saurais pas là pour vous parler des couches lavables.

– Change de Lange, avec Alice qui fabrique aussi ses propres modèles de couches lavables, je vous en dis plus un peu plus loin.

Mes avantages :

1/ Financier : Oui je suis une mère au foyer vénale qui regarde à la dépense. Vous ne regardez pas le prix des choses, vous ?

Après avoir testé, j’ai investi dans des lavables. J’ai tout acheté d’occasion, un peu à des copines laveuses elles aussi, un peu à Laurence qui vidait un de ses stock, je suis bien tombée, et un peu sur les forums de couches lavables, il y en a plein sur Facebook.

J’ai donc eu une trentaine de couches lavables, dont quatre spéciale nuit, pour la modique somme de 400 euros et j’en ai jusqu’à la propreté.

Alors qui dit mieux avec ses jetables ?

2/ Écologique : les couches jetables représentent environ une tonne de déchets par enfant et mettent environ un demi-siècle à se décomposer. Je pourrais vous dire aussi les économies d’énergie ou d’eau que les lavables représentent pour la planète. Ça ne vous parlerait peut-être pas vraiment. Mais pour moi, ça veut dire beaucoup.

3/ Les lavables sont naturelles : Simplement, pour faire une couche jetable, il faut un verre de pétrole et c’est sur les fesses de votre bébé 24 heures sur 24 …

Mes inconvénients :

1/ Il faut préparer les lessives. Avec une trentaine de couches, je fais deux machines par semaine. Préparer signifie pour moi enlever l’excédent de caca avec une petite brosse dans une petite bassine, pour éviter de boucher l’évier de la salle de bain, et hop dans la machine. Quand toutes les couches ont été préparées au lavage, je fais un premier rinçage qui dure une quinzaine de minutes, puis je lance mon cycle  sur coton, spécial tache, à 60°, et c’est parti pour environ 1h50.

2/ Il faut étendre le linge. Les inserts peuvent passer au sèche-linge mais la plupart des couches ne peuvent pas bénéficier du sèche-linge.

3/ Il faut tenir compte du temps de séchage soit 2 à 3 heures en plein été, au soleil, soit une journée en hiver.

4/ Les couches lavables étant plus grosses, il faut généralement habiller votre bébé de body et de bas d’une taille supérieure, ce qui n’est pas vraiment un inconvénient quand on le sait, on s’adapte très bien.

Quelles couches lavables choisir ?

Pour ma part, j’ai opté pour des couches évolutives à partir de 4/5 kilos jusqu’à la propreté qui s’adaptent à la croissance du bébé soit grâce à des pressions soit avec des velcros et ce sont ces modèles de couches que je vous conseille.

Il existe aussi des couches à tailles, qui faut changer au fur et à mesure de la croissance de votre bébé. Pas bien pratique et moins rentable !

J’ai répertorié quatre types de couches :

– Les TE1 : ce sont des intégrales dans lesquelles la culotte et la protection intérieure sont reliées, on met le tout au sale à chaque change.

– Les TE1 à poche : elles se composent d’un insert que l’on glisse dans la poche d’une culotte imperméable, on lave le tout à chaque fois.

– Les TE2 : elles contiennent deux éléments, la culotte de protection imperméable et l’insert qui est fixé par des pressions.

– Les couches classiques + culottes de protection : elles se mettent en deux temps et l’absorption est optimale car la culotte de protection fait barrage.

J’ajoute régulièrement un insert supplémentaire en coton que j’ai fabriqué dans des chutes de tissu afin d’éviter que l’intérieur ne soit trop tâché et pour que l’absorption soit meilleure.

Certaines choisissent de protéger le fond de la couche avec un voile de protection, à jeter, mais je n’ai pas vraiment adhéré à ce système. On peut également utiliser un voile en micro-polaire qui protège des tâches.

Et je viens d’apprendre aujourd’hui que des mamans utilisent simplement des langes par-dessus lequel elles mettent une culotte de protection. C’est ce qui s’adapte le mieux à la morphologie de votre bébé, qui est le plus économique et le plus facile à entretenir. Je pense que je vais tester.

Alors comment faire son choix parmi tant de modèle ? Il faut tester soit par la location, comme dit précédemment, soit en achetant un modèle de chaque puis selon vos préférences, vous augmentez votre stock. Par contre je vous déconseille d’acheter toutes vos couches en une fois et dans le même modèle. C’est arrivé à une copine et les couches n’ont pas convenu, elle a fini par retourner au jetable.

Ma marque favorite est Demain propre mais malheureusement vous n’en trouverez plus neuve car la société a fermé. J’ai aussi des Lulu nature qui sont de très bons produits, deux Blueberry et trois Sweet Lili Made in La p’tite prairie pour la nuit.

J’ai eu le loisir de tester la marque Change de Lange avec une TE2 chrysalide, une couche évolutive qui couvre les fesses de votre bébé de 5 à 10 kilos et grâce aux pressions qui se trouvent sur le devant de la culotte, vous pouvez adapter la hauteur à la morphologie du bébé. C’est donc une couche qui se compose d’une culotte de protection imperméable et d’un insert qui se glisse à l’intérieur de la culotte. J’ai eu droit au modèle so girly rose bonbon pour la culotte et l’insert, tout doux, est rose pâle d’un côté et blanc de l’autre.

Lors de nos multiples utilisations, nos crash-tests ont été très concluants. Après la phase de rodage  du début, je constate à présent que l’absorption est bonne. Parfois j’ai quelques fuites, principalement quand il s’agit des selles mais j’ai les mêmes soucis avec d’autres couches lavables et j’avais les mêmes fuites avec mes jetables. Donc j’en conclus que cela est tout à fait normal.

41ccd0_299c33b2fc024636b64080c82af9bb34_002

Alice, la créatrice de ces modèles fabriqués en Franche Comté, a une petite entreprise qui vaut le coup d’œil. Ses confections vont des couches lavables aux accessoires et quelques articles de puériculture. Elle offre même un service de personnalisation.  Je la remercie grandement pour notre partenariat et pour la patience dont elle a fait preuve. Pour les mamans qui souhaitent se laisser tenter par ses couches, elle offre pour l’achat d’une TE2 Chrysalide, 50% sur l’insert supplémentaire (offre valable jusqu’au 18 juillet 2014 inclus ), il vous suffit pour en bénéficier de donner le code promo « Chronique d’une mère au foyer ».

015016

017

Je vous invite donc à visiter son site Change de Lange et à rejoindre ses fans sur sa page facebook ici.

Pour finir la question du choix, il vous faudra entre 15 et 20 couches pour trois lessives par semaine, soit tous les deux/trois jours ou une trentaine de couches pour deux lessives par semaine, soit tous les trois/quatre jours. Vous pouvez aussi achetez une TE2 complète et un insert supplémentaire, qui comptent par exemple pour deux couches, car lorsque l’insert n’est souillé que de pipi, vous pouvez simplement prendre un insert propre et conserver la culotte. Par contre, ici lorsque ma fille a fait caca, je ne peux pas me resservir de la culotte. Ce qu’il y a de bien c’est qu’avec le temps, on découvre le système digestif, qui est assez régulier, de son bébé et on arrive très bien à jongler avec ses inserts. Par exemple, j’ai 7 couches Demain propre et 3 inserts supplémentaires. Lorsque j’utilise bien mes trois inserts, je peux facilement décaler ma lessive d’une journée 😉

011012014

Comment entretenir ses lavables ?

1/Le stockage :

Tout d’abord ne faites JAMAIS tremper vos couches lavables. Au mieux, vous pouvez mettre un peu de fiel de boeuf, qui est un détachant naturel, sur les grosses tâches et les stocker ainsi, comme ça au moment du lavage, le fiel aura déjà commencé à détacher.

Vous pouvez utiliser un gros seau pour les stocker et si vous avez les moyens, tous les sites qui vendent des couches lavables, vendent aussi des seaux à couche et tout un tas d’autres accessoires, comme des sacs à couche pour les transporter quand vous sortez.

Pour part, j’ai trouvé chez Emmaus, un vieux conteneur à 2 euros qui fait très bien l’affaire et un ou deux sacs congélation au fond de votre sac à langer font office de sacs à couche et tout se passe très bien ainsi.

009

Certaines laveuses mettent un lange avec quelques gouttes d’HE au fond du seau pour éviter les odeurs. Je ne le fais pas et je n’ai pas d’odeur.

En sachant qu’il ne faut jamais excéder quatre jours de stockage sinon les couches moisissent.

2/Le lavage et le séchage :

Pour des couches neuves, avant leur première utilisation il est conseillé de les faire tremper toute une nuit pour optimiser l’usage, et sachez que l’absorption ne sera complète qu’après trois ou quatre lavages.

Pour les laver, utiliser une lessive écologique, c’est mieux, en poudre ou liquide, ça ne fait pas une grande différence et un cycle à 60°, avec un prélavage si possible pour ôter une première fois l’excès de pipi. Ne prenez pas de lessive à base de savon de Marseille, n’utilisez pas de noix de lavage et pas d’assouplissant car cela encrasse les couches.

On peut utiliser du percabonate de soude qui est un détachant et un blanchissant naturel ou quelques gouttes d’HE.

A la longue, peut-être deux ou trois fois par an, vous constaterez que vos couches absorbent moins bien. Il vous faudra alors les décrasser. Pour cela, après avoir fait votre lessive habituelle, vous les referez tourner une fois, sans lessive et c’est tout.

Le mieux est de les faire sécher au soleil c’est un blanchissant naturel. Mais pour celles qui ont un sèche-linge, vous ne pourrez y mettre que les inserts car les culottes ne supportent pas le sèche-linge.

J’aime prendre le temps d’étendre mes couches et le soir, les ramasser toute propre, toute fraiche et les ranger prête à servir.

013

3/ Lingettes lavables :

Après avoir goûté aux couches lavables, je me suis également mise au lingettes lavables. Je me suis moi-même fabriquée avec des chutes de micro-polaire, tout un stock de lingettes lavables. Et je suis ravie.

Et également des inserts supplémentaires en coton pour limiter les tâches.

010

Il ne me manque plus qu’à fabriquer mon propre liniment 😉

Et sous une robe ou en plein été, les couches lavables, c’est très joli. Plus besoin d’acheter des culottes pour les cacher, elles sont top.

003

Et si vous essayiez ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

2 réflexions sur “Change de Lange

  1. Bonjour, je m’y suis mise moi aussi. J’ai eu la chance de récupérer un lot par une connaissance et j’en ai acheté quelques unes d’occasion. Maintenant, on tourne quasi sans jetables, à part à l’extérieur ou en vacances! E été, je trouve ça trop joli avec les robes!! Moi aussi, je me suis fait des lingettes avec une vieille polaire!! 🙂 Je ne connais pas cette marque, elles ont l’air bien jolies!! Bonne journée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s