« Il me cherche » d’Isabelle Filliozat… A gagner !

J’aime Isabelle Filliozat. J’aime ses livres, ses mots simples et concrets. Ses ouvrages sont pragmatiques, clairs et pédagogiques et ses explications apparaissent comme une évidence.

J’aime ce qu’elle m’a appris sur la parentalité positive, j’aime ce qu’elle a fait émerger de mes souvenirs d’enfance, j’aime l’écouter parler. Elle nous parle de notre vécu, elle réconforte nos coeurs meurtris, nous fait sourire et pleurer parfois. Ses conférences sont très instructives et sont un véritable plaisir à écouter.

Surtout j’aime Isabelle Filliozat car elle défend le droit des enfants d’être élever avec respect, amour et douceur, sans violence, sans chantage, sans stress, sans peur.

Bref je suis fan d’Isabelle Filliozat. Vous pouvez d’ailleurs la suivre sur sa page Facebook.

Sa bibliographie est longue et traite de parentalité, de développement personnel mais également de cuisine. Après le succès en 2011 de « J’ai tout essayé » ou « comment traverser sans dommage la période de 1 à 5 ans » de votre chérubin, elle nous livre aujourd’hui la suite « Il me cherche » pour « comprendre ce qui se passe dans son cerveau entre 6 et 11 ans ».

152

Ce nouvel opus tombe à pic dans ma famille car mon fils ainé vient de fêter ses 6 ans. Il va donc nous accompagner pour les années à venir.

Dès l’avant-propos, Isabelle plante le décor « J’ai écrit ces pages (…) pour que nous, parents, soyons capables de choisir notre façon d’agir plutôt que d’être agis par notre histoire personnelle. » Puis dans le « Mode d’emploi » elle nous rappelle qu’en matière d’éducation il n’y a pas de mode d’emploi justement « Il est clair que, face à chaque situation, une multitude d’options peut être envisagée. » Chaque enfant est unique, nous le savons, c’est pourquoi il est bon de le considérer comme un être à part entière avec ses émotions, son caractère, ses qualités et ses défauts. Il n’est pas nous, il ne nous appartient pas et nous n’avons pas le droit de faire ce que nous voulons avec lui, sous prétexte que nous l’avons mis au monde !

Ainsi lorsque nous ne comprenons pas trop pourquoi il agit ou réagit de telle ou telle façon, ce livre « Il me cherche » nous livre des pistes de réflexions à explorer et à tester.

Avant toute chose, remplissons son « réservoir d’amour ». J’aime cette expression parce que nous avons trop souvent tendance à croire que l’amour que nous portons à nos enfants leur a été transmis à leur naissance et qu’il suffit à lui-même. C’est tout à fait faux. Notre enfant même s’il sait que nous l’aimons, a besoin de l’entendre, de le sentir, de le vivre et c’est à nous de remplir chaque jour son « réservoir d’amour » pour l’aider à passer une bonne journée. Alors dès maintenant câlinez-le, embrassez-le, réconfortez-le quand il pleure, prenez-le dans vos bras, riez avec lui, jouez avec lui, parlez avec lui et il fera le plein d’amour.

Du chapitre III au chapitre VIII, Isabelle détaille les aléas que rencontrent les enfants par tranche d’âge. Ainsi entre 6 et 7 ans, c’est « l’âge de l’imaginaire », à 7 ans « l’âge de raison », à 8 « l’âge des règles et des projets » pour arriver jusqu’au « prémisses de l’adolescence ».

Le dernier chapitre, quant à lui, est consacré aux parents et nous questionne « Que se passe-t-il en nous, parent ? » La première mise en situation parlera certainement à beaucoup de parents « Je m’énerve et je crie. » Une petite phrase pleine de bon sens énonce une évidence que nous avons trop souvent tendance à oublier « Il est paradoxal de crier sur un enfant pour lui demander de se calmer. »

Pour clore cet ouvrage, vous trouverez dix « petites infos et ressources supplémentaires » qui font office de pense-bête, très utiles pour rappeler l’essentiel et nous aider à comprendre ce qu’est une émotion ou « les inconvénients d’une punition ».

Ce livre colle donc tout à fait au thème de la journée de la non-violence éducative qui est d’élever son enfant sans fessée ni punition.

Pour que cette journée ne reste pas une seule par an, j’ai le plaisir de faire gagner à l’un d’entre vous, un exemplaire dédicacé de « Il me cherche » d’Isabelle Filliozat.

003

Pour participer à ce concours, deux impératifs :

1/ Habiter en France métropolitaine.

2/ Laisser un commentaire sous cette chronique dans lequel vous me raconterez une anecdote que vous avez vécu avec votre (ou vos) enfant(s) où vous vous êtes dit « Il me cherche ».

Ce concours est ouvert dès maintenant et prendra fin jeudi 8 mai 2014 à 23h59.

Je laisserai ensuite le hasard vous départager et le gagnant sera annoncé en édit de cette chronique le vendredi 9 mi 2014 dans la matinée.

Bonne chance à tous.

Publicités

29 réflexions sur “« Il me cherche » d’Isabelle Filliozat… A gagner !

  1. Pingback: Ni fessée, ni claque, ni punition | Chronique d'une mère au foyer

  2. BONJOUR,je suis votre chronique depuis longtemps,et j adore!! j aime vous lire et voir tous les jours »votre plaisir du jour »
    j admire l education que vous donnez a vos enfants et j essaye de transmettre la meme a ma fille,j adore isabelle filliozat et j ai ses bouquins comme livre de chevet!!!
    Une anecdote ,ma fille 2 ans 1/2,je lui dis ramasse tes jouets!!! elle:NON
    je lui redis ramasse tes jouets: NON
    son pere lui dis tu veux aller au coin? elle:OUI
    il lui dis ben vas y
    elle nous regarde,d un pas decidé elle va s asseoir au coin
    attend une petite minute,se leve et dis ET VOILA!!!!!!!!
    elle repart s amusé et son pere lui dis t es insolente!!!
    et la elle nous regarde et dis oui,MOI MALIGNE!!!!!!!
    et avec son pere on s est regardé ,et on s est dit « ELLE NOUS CHERCHE »
    Mais j avoue que la maniere d on notre puce a fais sa on etais amusé!!

    voila j espere gagné ce nouvel ouvrage
    bonne journée

    nelly

  3. Allez je tente: Je me dis qu’elle me cherche qd je lui demande qqch et qu’elle fait comme elle veut en me regardant droit dans les yeux ! Et ca m’ENERVE !!!

  4. Bonjour, très amatrice de Filliozat, je me permets moi aussi de participer. Mon fils n’a que 18 mois mais, parfois, j’ai eu le sentiment qu’il me cherchait. Quand il a commencé à avoir une certaine autonomie, qu’il a marché à 4 pattes, il a eu tendance (comme tous les enfants) à tout toucher. C’est le moment de la découverte du monde pour nos loulous. Aussi, souvent, je lui disais « non » pour l’empêcher de toucher à ça ou ça ou encore ça. A ce moment-là, mon fils me regardait avec un gros sourire et recommençait. Et, non, il ne me cherchait pas. Il voulait tout bonnement voir comment j’allais réagir alors qu’il reproduisait le même geste. Il apprenait petit à petit. Donc, au lieu de me fâcher très fort et très rouge en me disant que mon fils me faisait tourner en bourrique et qu’il n’en faisait qu’à sa tête, j’ai préféré penser qu’il vivait un moment crucial de son développement. En effet, en apprenant à comprendre mon enfant, je parviens à mieux agir au fur et à mesure de son développement.
    En tous les cas, merci pour ce concours.
    Bonne et belle journée.

  5. Super…besoin d’un coup de main…ici les couchers peuvent poser problème…
    Avant le rituel du coucher c’était :
    Brossage de dents, pipi, histoire, calinade et dodo…
    Ensuite, après de trèèèès nombreux soirs où il rappelait pour avoir « encore » un autre bisou, autre câlin…et encore et encore…et s’être dit « il nous cherche »…
    On a rajouté le « câlin, bisou, caresse » au rituel…
    Puis il rappelait ensuite tout les soirs pour « boire encore un peu »… »c’est pas vrai, il nous cherche ! »
    Donc on a rajouté au rituel un verre d’eau avant le coucher…
    Ces deniers temps il est plus difficile de garder son calme quand le Loulou nous appelle en nous disant « je me suis mis le doigt dans l’œil ! »…une fois passe…deux fois de suite, on se pose beaucoup de questions…
    Et c’est pas exceptionnel… »il nous cherche vraiment »…

  6. Bonjour je participe car c est le Livre qu’ il me faut ma grde va avoir 6 ans mardi elle me cherche tt simplement qd elle crie sur sa petite sœur comme moi qd je suis énervée et la je m en veu car j ai été élevée comme ça et je veux que ça change et que je n n’y arrive pas . Mais je commence sérieusement a réfléchir a cette éducation et que c est pas évident . Merci pr ce concour

  7. Ah, la la… Il me cherche… Un exemple?
    Depuis plusieurs semaines, mon fils d’un an aime… manger la terre des plantes! J’ai grondé, râlé, laissé faire en me disant qu’il allait se lasser… rien n’y fait. Cela finit par me mettre en colère parce que je passe plusieurs fois par jour la balayette au sol… Je sais qu’il « ne me cherche pas » réellement, mais le fait qu’il mange de la terre ET en mette partout m’agace au plus haut point…
    Ce n’est pas grave, je sais… Juste agaçant!

  8. Bonjour,
    J’adore ta chronique Julie, même si je viens pas souvent te le dire… il faudrait que je pense plus souvent à remplir les réservoirs d’amours de mes chroniqueuse de blog….
    Autrement maman qui s’essaye à la bienveillance depuis 13 ans (et oui déjà) les livres de bienveillance ont souvent eu plusieurs années de retard avec mes enfants.. alors celui-là je vais pas le louper soit par concours soit par achat ;-)…. surtout que j’ai adoré le premier 😉 !
    J’adore la phrase que tu cites : « J’ai écrit ces pages (…) pour que nous, parents, soyons capables de choisir notre façon d’agir plutôt que d’être agis par notre histoire personnelle. » et c’est vraiment comme cela que je vois l’accompagnement de mes enfants.
    Un exemple tu demandes : alors avec des 13-10-6 et 3 ans je n’en manque presque pas ce qui fait que j’entrouvre pas de grand….
    celui qui me vient à l’esprit c’est ce matin:
    on va voir des voitures amphibies qui passaient dans notre ville, on attend 45 mn qu’elles arrivent (grrr pour moi) on les voit se mettre à l’eau et partir…. puis on devait faire des courses, du coup ils ont tous rouspété « j’ai froid », « j’en ai marre », « on rentre quand », d’habitude les règles sont appliquées en ville mais là j’étais oublié de crier pour qu’ils m’écoutent ça partaient dans tous les sens….. Y a pas de soucis ils me cherchaient ! ! ! ! ! ils m’ont trouvé : pas cool et énervée (Ah bon ?!)
    Bonne continuation pour ton blog.

  9. Bonjour Julie!

    Un grand merci pour ton blog, pour les info et toute la bienveillance!! éducative….
    Je m’y essaye depuis que mon aîné est né (avec lui, je ne me sentais pas en phase avec ce que j’avais reçu donc j’ai du me poser des questions…et lire isabelle!!!), depuis il a deux frères, je suis bien avec ma tribu, qui m’exaspère quand même parfois….
    Mon dernier à le chic pour ça: le midi, quand avec mon conjoint nous discutons avec ses frères, il nous regarde et tout doucement fait tomber la nouriture de son assiette par terre….et là je me dis : il me cherche!!! et oui, sa façon à lui de nous montrer qu’il existe et qu’il veut une place….mais tout de même!!…lol

  10. Bonjour,
    Merci pour ce concours, il y a tellement de situations où mes 2 garçons me cherchent et parfois je n’arrive pas à trouver l’énergie pour l’ENV et mes vieux démons font surface et dans ces moments là je me plonge souvent dans la lecture de filliozat pour me recentrer sur mes objectifs pour le bien de tous….Toutefois, mon 7 ans me cherche surtout quand on lui demande de se mettre à table ou d’aller se coucher et qu’il ne le fait pas et ça peu durer longtemps, puis il y a mon 4 ans qui le soir me sollicite toutes les 5 minutes jusqu’a tard et j’ai l’impression de pas avoir un moment juste pour moi afin de me ressourcer.
    L’ENV n’est pas un long fleuve tranquille….;-)

  11. Bonjour,
    Merci pour ce chouette concours !!!
    J’ai adoré son livre « J’ai tout essayé », alors je tente ma chance pour celui-là !!!
    « Quand, je suis en train de reprendre mon fils parce qu’il ne respecte pas les règles, et qu’il me regarde avec un air de benêt et rigole bêtement comme si il se moquais de ce que je lui dis , je me dis : « c’est pas possible, il me chercher » » .
    Bonne journée !!!

  12. Merci pour ce blog ! Et merci pour ce concours 🙂
    En ce moment, ma fille refuse absolument de manger ses légumes avec moi. Je ne la force pas mais je veux qu’elle goute. Il n’y a rien à faire. Dès que son père prend le relais, elle accepte de manger.
    C’est forcé elle me cherche ! Comment désamorcer cela sans aller au conflit ??
    A bientôt !

    • Mon petit conseil, laisse faire. Elle doit surement être en train d’apprendre à se détacher de sa maman, qui est une étape normale et somme toute un peu désarmant pour elle. Elle reviendra vite vers toi 😉

  13. Bonjour, Je viens d’ expliquer à ma 2eme qu’ elle a le droit d’ être jalouse de 3e, je passe plus de temps avec elle, elle a l’air apaisée, chacune repart à ses occupations et la une pousse à la 3e assise dans le couloir, biensur en chantonnant… Et la désespéré j’ai quand même eu cette phrase qui m’ est passé par la tête « elle me cherche »! 😉

  14. Coucou, je tente ma chance avec plaisir 🙂

    Je me dis cette phrase presque tous les jours, ma puce a le don d’arriver à me faire perdre toute patience. Ce qui m’énerve le plus c’est quand elle dit qu’elle veut quelque chose et dans la seconde après elle n’en veut plus grrrr ELLE ME CHERCHE 🙂
    Merci beaucoup pour ce concours
    Bonne journée

  15. Bonsoir,
    merci pour ce concours
    je découvre tout juste votre site en tapant « éducation non violente » sur le moteur de recherche. En effet en ce moment jedirais que mon fils de 3 ans 1/2 nous cherche tous les jours et ne sachant plus comment répondre, je cherche une alternative différente des punitions ou fessées.
    Par exemple, en ce moment il fait pipi volontairement dans sa culotte et nous sourit quand on remarque que son pantalon est mouillé et il ajoute  » il faut faire pipi dans les toilettes »…
    Ce livre me serait très utile je crois…
    Je m’en vais découvrir votre blog

    Molly

  16. Bonjour,
    Avec trois enfants dans la tranche d’âge et un grand plaisir pour lire les livres d’I. Filliozat, c’est LE livre qui ne manquera pas de rejoindre les autres et d’être lu et relu!!!
    Alors, une histoire…une seule??? 😉
    Mon fils a tendance, quand il est occupé à jouer au ballon, à nous répondre à chaque fois « attends », quelquesoit notre demande (rentrer car il fait froid ou car il tard, venir prendre sa douche,…) et quand, on y retourne, de se comporter comme si la (ou les) fois precedente(s) n’avaient pas exister…grrrrrrrr
    Merci pour ce concours! Quoiqu’il arrive, ce livre sera mien (et je pense même l’offrir à certaines personnes de mon entourage!!!)! Donc, bonne chance à tous!

  17. Je participe bien sur ^^
    Bonjour
    J’ai 2 enfant. Lola 3 ans et antony 20 mois
    Petite anecdote. Antony avait 1 ans et Lola 2 ans et demi.
    Papa avait laissé la porte de la cuisine ouverte avec une bouteille d’huile à la portée de mes bébés.
    Plus un bruit….suspect. J’appelle les petits et les voient arrivé. Lola qui dit « maman sa glisse ». Antony avait vidé la bouteille d’huile sur le sol et lui et sa soeur s’amusé à s’étaler l’huile sur le corp et le sol. Bref ils me cherchent.
    Et il ya quelques jour ma fille fait tomber du sirop pur bien sur. Elle a voulu nettoyer sa bêtise et l’a éparpillé partout.
    Voilà 🙂 mais malgrés tout…je les adores

  18. Bonjour,

    j’ai lu tous les livres d’Isabelle Filliozat, je les passe à ma belle-sœur, on les relit. C’est une mine d’or. Et ça n’aide pas qu’avec ses enfants, j’ai beaucoup appris aussi à gérer mes classes et à mieux communiquer avec mes élèves. Il n’est jamais trop tard pour l’éducation bienveillante.
    Ma fille va avoir 9 mois. Elle commence à affirmer son caractère et à me tester. A nous tester. Alors je participe à ce concours, pour anticiper en quelque sorte. Et pour prêter le livre ou l’offrir à ma belle-sœur qui a deux enfants plus âgés (6 et 3 ans) et qui a bien besoin d’aide parfois.
    Ma nièce nous cherche souvent, quand on lui explique qu’elle ne peut pas faire ceci ou cela et pourquoi elle ne peut pas le faire, elle répond : « C’est moi qui commande! » Quand on la reprend, elle sourit. Mon neveu, quant à lui, fait des bêtises exprès pour attirer notre attention. Ma fille commence à refuser de manger quand c’est moi qui la nourris. Je l’allaite, mais dès que je lui donne des purées, elle se met à crier. Quand son père le fait, ça se passe mieux. Je suis parfois un peu désarmée.
    Voilà quelques exemples. Merci pour ce concours. Si je ne gagne pas je pense que je commanderai le livre.

  19. chouette ! un livre qui me ferait bien besoin en ce moment avec mes 3 minis monstres !
    moi je vais partager avec vous une petite anecdote de mon loulou qui avait un peu plus de trois ans. Je le couche comme chaque soir, et là il se met à discuter pendant un looooong moment. je lui demande de se taire pour ne pas qu’il empêche ses frères de dormir, une fois, deux fois, trois fois …  » maintenant ce suffit chéri, il faut dormir, il est tard ( genre 22H30 quand même ! )  » et lui  » mais maman, c’est pas moi qui parle c’est ma main !!!  » zeeeeeeeeeeeeennnnnnnnnnnnn !!! mdr

  20. Bonjour je tente ma chance également. ..
    Je me suis dis il me cherche quand…mon deux ans me dit non à tout en rigolant… je lui demande de ranger c est non et dès lors que je tourne le dos il le fait!
    L éducation non violente rien de facile, nous avons pas été éduqué ainsi… donc je tente de leur montrer cet exemple afin que ce soit leur mode de fonctionnement plus tard..merci.pour ce chouette concours.

  21. Merci Julie pour ce joli cadeau. J’ai déjà 3 livres d’Isabelle Filliozat, hâte d’avoir celui la.
    La dernière en date est une petite situation avec ma toute dernière ( bon ce livre là n’aidera pas pour ça je pense). Elle a 13 mois et voue une passion dévorante pour la terre de mes pots de plantes d’interieur. A en vider le contenu des que possible.
    Après 15 « stop laisse cette terre »,  » oui oui ce pot, il est beau et la terre est douce mais elle reste dans le pot avec la plante » j’ai décidé de mettre la plante sur une table en hauteur… Et voilà! Problème résolu!

  22. Ici ce serait pour offrir a papa ki dit souvent  » il me cherche » qd le soir o coucher les garçons 5 ans et 7 ans demande de l eau un bisous doudou qui est tombé etc etc….
    🙂

  23. je tente na chance car j’en aurais bien besoin
    Je ne dit il ne cherche quand je lui dit non on ne peut pas est qu’il ne regarde avec son petit air, l’aire de dire si tu bouge pas je le fait ! (Noah 23 mois), mais de fois je ne peut pas empercher de rire a ses bêtise car il a une façons de faire lol
    Je ne dit il ne cherche quand je lui aller il est l’heure d’aller a l’ecole et que Mr ne repond non j’irais pas et que la il enleve manteau, chaussure ect … et je ne dit  » il ne cherche « 

  24. Bonsoir,
    petit loup n’a que 5 mois donc je ne pourrais pas donner d exemples sur sa façon de nous tester ou non 🙂 pour autant je suis tres curieuse d’en savoir davantage sur cet ouvrage qui m interesse beaucoup! Et dans le cadre de mon boulot (education specialisée) c’est une interogations que nous avons souvent : il cherche nos limites en agissant c’est pas possible : un exemple : dire à un jeune homme de ne pas trop manger et le voir la seconde suivante devorer le plazt en nous disant « Elle veut pas que je le fasse mais moi je veux trop manger »!
    Merci pour ce concours!! et pour cet article!

  25. Je tente le coup aussi, pas pour mon fils (qui est encore au chaud dans mon ventre) mais pour améliorer ma pratique professionnelle au sein d’une micro crèche.
    Nous avons un petit groupe de garçons (1 an et demi/2 ans) qui nous mène la vie dure ! Quand on dit quelque chose à l’un (on ne joue pas sur le paillasson car il est sale / on évite de jouer à lancer de la semoule sur les copains / la manivelle du volet roulant n’est pas un jouet …), il y en a toujours un ou deux qui l’imitent ensuite, en nous regardant l’air de dire « Vas tu me dire quelque chose à moi aussi ? ». Quand il y a un copain qui imite, que l’on répète pourquoi ce n’est pas une bonne idée de faire ça et qu’un autre fait la même chose la minute suivante, on se demande vraiment s’il ne nous cherche pas … 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s