Lettre ouverte à Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des Femmes

Madame la Ministre,

Je m’appelle Julie, j’ai 34 ans, je vis avec mon compagnon et nous sommes les parents de trois enfants. L’ainé a 6 ans, le cadet 4 ans et la benjamine a tout juste 1 mois. Mon conjoint est cuisinier tandis que je suis mère au foyer par choix, par envie et par vocation. Pourtant rien ne me destinait à cette orientation.

Je suis licenciée en lettres modernes et avant de devenir maman, je préparais le Capes de lettres et j’aspirais à être professeur de français.

A présent, je ne pourrais envisager de placer mes enfants en nourrice et de courir rejoindre mon lieu de travail. Si c’était le cas, mon esprit et ma concentration ne seraient jamais au top car je serais toujours préoccupée par le sort qui est réservé à mes enfants alors qu’une autre personne que moi veille sur eux.

Je ne suis pas contre l’épanouissement de la femme au travail. Je suis pour que chaque femme ait le CHOIX.

Lors des présidentielles, j’ai voté pour M. Hollande car j’étais intimement convaincue qu’un gouvernement de gauche serait plus à l’écoute du peuple français en cette période de crise économique. Malheureusement, je ne cesse d’essuyer des déceptions. Ici, on réforme les rythmes scolaires à la va-vite, sans tenir compte des professionnels de l’enseignement. Là, on souhaite réformer les modalités du congé parental sous couvert d’égalité entre les hommes et les femmes. Et aujourd’hui j’apprends que vous souhaitez taxer les femmes au foyer, toujours au nom de cette parité homme/femme.

Alors je m’interroge où rangez-vous et que faites-vous des femmes qui désirent être femme et mère ? Celles qui ne veulent pas de carrière professionnelle mais qui souhaitent s’épanouir dans leur vie de famille ?

Pensez-vous sincèrement qu’en contraignant ces femmes à trouver une activité professionnelle sous peine de taxes supplémentaires, vous servirez la cause féminine ?

Croyez-vous vraiment que ce chantage fiscal est une bonne chose pour ces femmes qui ont CHOISI d’élever leurs enfants plutôt que de rejoindre les rangs des petits salaires qui sont engloutis dans les frais de garde, de cantine et de transports des enfants ?

La vraie liberté féminine réside dans le pouvoir d’avoir le CHOIX.

En outre, cette nouvelle fiscalité ne ferait qu’appauvrir un peu plus des milliers de familles françaises qui n’ont qu’un seul salaire pour faire vivre leur famille. Pour preuve, les mères au foyer sont celles qui cousent, cuisinent, recyclent et réparent car le budget de leur foyer est très restreint. Bien souvent, ces familles ne partent pas en vacance pendant l’été et n’ont pas les moyens de se payer une semaine en sport d’hiver.

Alors qui serait gagnant avec ce projet de loi ? La femme au foyer que l’on taxe toujours plus ou l’État français qui renfloue ses caisses sur le compte de la classe moyenne ?

Finalement je me demande pourquoi cette stigmatisation de la femme au foyer ? Est-ce si difficile à comprendre qu’une femme préfère rester auprès de ses enfants au lieu de les confier à une tierce personne ? La mère n’a-t-elle plus le droit de s’occuper de ses enfants, sans pour autant payer des deniers supplémentaires pour élever les futurs citoyens de la république ?

Je conclurai en abordant un sujet si préoccupant pour M.Hollande qui est le taux de chômage en France. Voilà des mois que le gouvernement tente d’inverser la courbe du chômage qui atteint des envolés historiques. Ces chiffres signifient donc qu’un très grand nombre de français sont déjà à la recherche d’un emploi, sans succès.

Alors que fera Pôle Emploi de ces femmes au foyer qui, à contre-coeur, se retrouveront sur le marché  de l’emploi d’ores et déjà saturé, et qui viendront augmenter sans cesse le nombre de chômeurs en France ?

Je vous remercie, madame la Ministre, de l’intérêt que vous porterez à ma lettre et vous prie d’accepter l’expression de mes sincères salutations de mère au foyer.

Julie F.

images

Publicités

43 réflexions sur “Lettre ouverte à Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des Femmes

  1. Pingback: Lettre ouverte à Najat Vallaud-Belkacem | De petits maux en petits mots

  2. SUPERBE !!!!!!! Et avais-tu garder les mots sur le même thème que nous t’avions fait il y a euh je ne sais plus…. un an ? deux ans ? … Elle peuvent resservir là non ?? Ca ne fera que des arguments en + 😉 . Bisous bisous

  3. Le projet prévoit la possibilité d’individualiser la déclaration des revenus du couple et non de l’imposer de force. Cela sera laissé au libre arbitre de chacun. Autrement dit, cela ne changera rien pour les couples avec mère au foyer. En revanche, cela allégera les impôts des couples où les deux parents travaillent afin que la fiscalité ne soit pas un frein au travail des femmes.

    http://www.latribune.fr/actualites/economie/france/20131212trib000800704/najat-vallaud-belkacem-veut-mettre-les-femmes-au-travail-grace-a-la-fiscalite.html

  4. Pingback: Lettre ouverte à Najat Vallaud-Belkacem,...

  5. Bonjour Julie, comme tu le sais je suis à 100% ok avec toi, sache qu’il y a en plus de la page congé parental, la page contre l’individualisation des impots ouvertes aujourd’hui :
    https://www.facebook.com/pages/Individualiser-limp%C3%B4t-pour-encourager-le-travail-%C3%A0-plein-temps-Cest-Non/1478416152384765

    ainsi que la pétition : https://www.change.org/fr/p%C3%A9titions/individualiser-l-imp%C3%B4t-pour-encourager-le-travail-%C3%A0-plein-temps-c-est-non

    j’espère qu’on pourra faire quelque chose, et j’espère réussir à mobiliser à nouveau des blogs 🙂

    • là encore la pétition a été fermée. pourquoi? y’a des pétition pour tout et n’importe quoi alors pourquoi on ferme celle qui sont intéressantes et importante.

  6. je suis mère au foyer aussi . J ‘habite un petit village où il n’y a pas de travail et j’ai eu un cancer du sein à la naissance de mon fils , il y a 14 ans . Tout cela a fait que les années ont passé et j’ai décidé de ne plus perdre mon temps à chercher un hypothétique boulot . J’ai parcouru votre blog et vous dites que vous souffrez du regard des autres . Je connais ce ressenti , surtout que je n’ai qu’un fils , donc je passe pour une mère poule et je dois parfois supporter des réflexions très désobligeantes surtout de la part d’autres femmes. Avec le temps , j’ai appris à ne pas en faire cas . Et même si parfois je suis confrontée à la solitude , mes passions et ma famille me permettent de surmonter tout ça . bonne journée

  7. Excellente lettre qui résume très bien mes sentiments quand j’ai découvert ce projet de loi. C’est incroyable ce qu’on peut faire au nom du féminisme – une femme peut avoir les mêmes droits qu’un homme sans pour autant avoir l’obligation d’utiliser tous ses droits. On peut travailler, on peut élever ses enfants – le choix reste celui des parents et ne doit pas être imposé par de soi-disantes féministes que veulent à tout prix imposer leur propre vision de la femme. Souvenez-vous de la sortie du terme « Mademoiselle » du lexique administratif car certaines féministes trouvaient ce terme péjoratif? C’est bien dommage pour celles qui ne peuvent plus démontrer par « Mademoiselle » qu’elles sont fières d’être célibataires… Puis personne n’est dupe, c’est une question de ramener de l’argent dans les caisses de l’état, cela n’a rien à voir avec l’égalité. Super blog, je reviendrai!

  8. Et si je peux rajouter :

    Pourquoi elle ne donnerait pas un vrai statut à la femme au foyer ? Non parce que y en a marre de cocher la case « sans profession » dans les formulaires.

    Le femme / mère au foyer est : taxi, infirmière, professeur d’école, cuisinière, femme de ménage, couturière, animatrice de jeux pour enfants etc

    Elle nous donne le statut et le salaire et là oui je serais d’accord pour payer l’impôt sur le revenu !!

  9. Bonjour,
    Excellent billet ! Avez-vous envoyé cette lettre directement à Mme la Ministre, pour être sûre qu’elle le lise ?! Bien d’accord avec vous en tout cas !

  10. On parle d’égalité, de droits des femmes … personnellement je pense qu’ on peut être épanouie en famille tout en travaillant, par ailleurs même plus. C est un choix en effet. Politiquement parlant on taxe les salariés toujours un peu plus par les charges sociales, les impôts cela prend en compte les femmes qui travaillent aussi. L’effort national doit venir de tous avec bien sur deux poids deux mesur es. Mon choix est de travailler, je paie donc plus d’impôt, le tien n’est de pas travailler alors tu dois participer à l’effort national d’une manière ou d’une autre.

  11. Franchement chapeau pour votre sang froid il y a de quoi bondir et dire stop a najat belkacem et degage car incompétente ministre des droit des femmes j’hallucine on fait encore ce que l’on veut vous rendez vous compte ce quoqu’on nous fait c’est quoi cette dictature ses lois qu’ont nous impose entre le nouveau rythme scolaire merdique ou les enfants épuisé n’arrive pas à suivre et la c’est la total sans parler d’une soit disant loi pour apprendre a nos enfants des la maternelle a se masturber selon organisation mondiale de la santé il en ait juste hors de question que mes enfants assiste a cette perversité ou encore une obligation de puce implantés au bb des mai 2014 soit disant pour lutter contre les vol alors qu’un simple bracelet avec gps et qui sonne si une personne decide sortir de l’hôpital avec un bb volé peut suffire mais hoooo la c’est trop ils faut se revolter attendez vous a une guerre y en a marre trop c’est trop un jour ou l’autre le peuple va vous répondre et reagir nous n sommes pas des moutons

    • « ou encore une obligation de puce implantés au bb des mai 2014 soit disant pour lutter contre les vol » Haha, mais arrêtez de croire tout ce que vous pouvez lire…Ce n’est qu’un hoax et vous tombez dans le panneau…Mon dieu, à la place de la bloggeuse, je n’aimerais pas être lu par des personnes aussi peu paresseuse d’esprit… « c’est dur d’être aimé par des cons »

  12. J’aurais pas dis mieux. Ta lettre est super. seul bemol, si on peu appeler ça un bémol: pourquoi seule les mères pourraient elles rester au foyer? Le premier terme est femme au foyer…
    De 2002 à 2004, avant que sous la pression sociale, parentale et, il faut bien le dire financière, je ne commence à travailler, j’étais femme au foyer. J’avais le temps de lire, de m’intéresser à l’actualité, la maison brillait comme un sou-neuf, les vitres étaient étincellantes, le linge toujours repassé, les repas équilibrés etc…
    J’ai commencé à travailler et le ménage était moins bien fait, j’étais tout le temps triste, fatiguée, plus d’idées pour cuisiner, donc toujours les mêmes plats qui revenaient. Au final bye bye le « mari » qui s’est fait la malle avec une autre (au foyer celle là).
    Résultat, je suis seule, malheureuse, je déteste mon travail, je n’ai plus gout à rien, une partie de mon salaire passe dans une femme de ménage, je ne sors plus, je ne cuisine plus d’une part par manque d’idée d’autre par parce que à quoi bon cuisiner pour une seule personne, je ne suis jamais au courant de rien, parce que je n’allume plus la TV et je ne regarde donc plus les infos…
    J’essaie de me forcer à lire, à regarder des films, à suivre des recettes et à chroniquer mon blog, mais j’ai du mal et je le fais sans aucun plaisir.
    Mais le pire, c’est la réaction des gens quand on leur dit qu’on était plus heureuse quand on était femme au foyer, j’ai eu droit à tout: tu es feignante, tu aimes être esclave d’un mec, tu retardes de 60 ans, faut évoluer, etc….

  13. Bonjour,
    Je viens de lire votre édifiante lettre à destination d’une de nos Ministres… Je ne comprends pas votre résonnement aussi fermé… Si je vous suis bien, une femme aurait le choix entre le travail ou le foyer…et l’homme dans tout ça? Il n’a pas ce choix là? Pourtant, aujourd’hui nombre d’hommes se permettent d’élever ses enfants pour le même plaisir que vous pensez en retirer.
    De plus, vous osez avec cette phrase « Croyez-vous vraiment que ce chantage fiscal est une bonne chose pour ces femmes qui ont CHOISI d’élever leurs enfants plutôt que de rejoindre les rangs des petits salaires […] » démontrer que les femmes ne peuvent pas se permettre d’avoir un travail épanouissant mais seulement alimentaire (qui donc ne rapporte pas grand chose, il est vrai)…. Laissez moi rire. Faire des études et accéder à un poste à hautes responsabilités (et le salaire à 3000€) tout en élevant ses enfants EST POSSIBLE! Et c’est ce que défendent les féministes! Faire carrière et avoir une famille. Et non pas se sacrifier pour ses enfants qui partiront un jour du foyer et vous laisseront seule…
    Allez, je ne perds pas plus mon temps avec vous, vous êtes fichus, à jeter, vous n’avez rien à apporter pour la société, donc vous ne méritez même pas que l’on se penche sur votre cas. Je vous dit à jamais, en attendant, je vais aller travailler, pendant que mon mari s’occupe merveilleusement bien de nos enfants. A nous les beaux salaires, les beaux enfants et la belle vie.

    • Pourquoi tant de haine ? A vous la belle vie ? Permettez-moi d’en douter quand je vois la méchanceté avec laquelle vous vous adressez à moi, vous ne semblez pas vraiment très épanouie …
      Filez, je ne vous retiens pas.

    • Quelle arrogance, quelle agressivité et quelle méchanceté ! C’est incroyable de lire ce genre de commentaires !! Il y a quelques jours, nous parlions de la liberté d’expression, beaucoup se retrouvaient unis face à cette liberté quoiqu’on en pense, d’accord ou pas avec les propos tenus … voilà que c’est déjà oublié ! Se permettre d’être aussi haineuse face à une opinion qui n’est pas la votre Madame Sarthou n’agit pas en votre faveur ! Du coup, je ne vous connais pas mais ce que je viens de lire me laisse à penser qu’il est heureux pour vos enfants que ce soit votre mari qui s’en occupe et non vous. Quelles valeurs leur transmettez-vous ?  » Soyez agressif et haineux envers ceux qui ne pensent pas comme vous  » ??? Sachez que nos différences, Madame, sont nos richesses … un des fondements de l’humanité !

    • Encore une femme qui cache sa frustration. Si votre mari n’a pas la fierté lui de se lever à 6h et laisser sa femme y aller c’est votre problème 😀
      Travailler dehors se n’est pas élever ces enfants désolé …
      Les 5 couches c’est pas vous qui les changés; ni les douches le matin; ni les repas du midi; ni le gouter …
      Si éduquer ce résume a rentrer à 19h faire des pâtes vite fait et voir ces mômes 2h30 laisser moi rire !
      Rassurez vous comme vous pouvez avec votre message haineux.
      Rien ne changera votre situation … Vous passez à coter de 70% de la vie de vos enfants.

    • mon dieu quand les cons sont persuadés d’être supérieur aux autres ça donne de grands commentaires d’une inutilité pitoyable. c’est impressionnant d’avoir des œillères pareil. faut apprendre à lire ma pauv’e dame.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s