Neuf mois en moi

Elle est arrivée sous l’oeil bienveillant de la providence.
Elle a pris place, sans mot dire, dans mon intimité.

Sa venue est encore incertaine, son allure si mystérieuse et pourtant je l’aime tant.
Je l’attends, je respecte sa patience.
Son heure sera la mienne.

Je connais déjà ses mouvements, la force de ses pieds, la douceur de ses caresses.
Elle est notre pierre précieuse, notre princesse, notre destinée.

Je remercie Dieu de m’avoir offert le privilège de porter la vie et d’avoir veiller sur elle.
Je chéris cette chance d’avoir été choisie par elle.
J’espère être à la hauteur de son amour.

Elle n’a jamais été la grossesse de trop (si, si on a osé me tenir un tel discours)
Elle a fait émergé mes vraies valeurs de femme, de mère et d’épouse.
Elle m’a révélé à moi-même.
Cette petite fille a pansé mes blessures de petite fille.

Elle vit en moi depuis neuf mois et elle est surprenante de vitalité.

005

Publicités

5 réflexions sur “Neuf mois en moi

  1. j ai plus que hate de voir ta frimousse tu auras 11 mois avec notre boule d amour ,tu vas apportée a ta maman le bonheur en plus celui d etre sa fille

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s