On ne choisit pas sa famille

Pour ceux qui ont la chance d’avoir une famille harmonieuse, aimante et sincère, remerciez Dieu et profitez-en.

Pour tous les autres, combien ont réussi à se défaire d’une famille toxique ?

Toute ma vie, j’ai cru que la famille était un bel arbre sous lequel s’abriter quand la pluie est trop forte.

Aujourd’hui, j’écris cet article pour me libérer de mes liens du sang et je sais bien que tous les hypocrites de ma famille, ceux qui ne sont pas les bienvenus sur ce blog, ceux qui font les commères et lisent sans vergogne mes articles et se permettent ensuite de colporter mes propos, de les commenter, de les déformer liront ces lignes.

Avant de rendre mes propos publiques, j’ai pris le remps, le soin d’écrire à chaque membre de ma famille paternel, celle qui m’a vu grandir et devenir adulte puis maman pour leur raconter mon histoire, ma souffrance et j’espèrais recevoir une certaine compassion de leur part. J’ai envoyé huit courriers, J’ai reçu un texto et un coup de téléphone…

Aujourd’hui j’écris ici car je sais bien que ce lieu n’est pas respecté. Lorsque j’ai ouvert ce blog, il y a deux ans et demi, je ne m’attendais pas à vivre une telle épreuve. J’avais donc invité tous mes proches, ami(e)s, famille à me rejoindre sur mon blog. Quelle ne fut pas mon erreur !

Nota bene pour tous ceux qui souhaitent ouvrir un blog, gardez-le secret. Protégez cet espace comme s’il en dépendait de votre vie. « Pour vivre heureux, vivons caché. »

Je regrette à présent d’avoir donné mon adresse à autant de personnes qui aujourd’hui ne feront plus jamais parti de ma vie.

Qu’il est difficile de vous expliquer ce que je ressens ! Les histoires de famille sont souvent grotesques, pénibles et douloureuses… Je relate un fait divers familial, comme vous en connaissez tant, comme vous avez  dû tant en souffrir.

Dernièrement, sur un réseau social, j’ai lu deux interventions de membres de ma famille disant qu’ils nous aimaient mes soeurs et moi…. What’s the fuck ? Connaissez-vous ce qu’est l’amour ? Peut-on aimer sans jamais voir une personne, sans jamais prendre de ses nouvelles, sans s’intéresser à sa vie, à son évolution, à ses enfants ? Peut-on aimer en sachant que l’objet de notre amour souffre depuis plusieurs mois et le laisser vivre chaque jour avec cette souffrance, sans même faire un coucou ? NON !

L’amour vit avec l’objet de son amour. L’amour supporte, aide, écoute. L’amour ne se dit pas, il se montre.

Alors gardez votre amour en carton, je n’aime pas les contrefaçons !

Ma famille, je l’ai choisie. Je ne veux plus de faux-semblants, je ne veux plus de « ma chérie » alors que cela fait des mois que je suis seule à pleurer, sans un appel, sans une visite !

Ma famille aime la proximité, ma famille aime se voir, se toucher, s’embrasser. Ma famille s’écoute et s’entre-aide. Ma famille n’est pas parfaite, elle n’est pas toujours d’accord mais elle est respectueuse.

Mon nom de famille est encore celui que ma naissance m’a donné et c’est la seule signification qu’il a pour moi.

Ce blog restera ouvert et accessible à tous et je ne saurais jamais si cette famille dans laquelle je suis née a au moins le respect de me laisser mener ma vie de bloggeuse sans venir en lire les miettes. Je sais bien que je devrais prendre du recul et m’en foutre mais sincèrement en seriez-vous capable ? Seriez-vous capable de relater votre vie, des moments plus ou moins intimes, tout en sachant que derrière leur écran, des personnes que vous connaissiez vous lisent et parlent de vous autour d’un thé lors d’un échange de commérages ?

Pour vivre, j’ai besoin d’amour qui se montre, de compassion qui supporte, de bienveillance qui aide. Je ne veux plus souffrir des mots des hypocrites, je ne veux plus garder pour moi ce ressenti. J’ai commencé à prendre du recul sur la douleur que je ressens suite à la séparation d’avec mes parents et mon frère. J’ai retiré de mon blog tous les articles qui traitaient de ce sujet et je vis chaque jour en me disant que mes parents et mon frère appartiennent à un soi-disant mouvement religieux qui n’est pas conforme à mes propres valeurs. C’est ce qui m’aide à ne pas sombrer dans une dépression profonde. Dois-je préciser alors qu’une grande partie de ma famille paternelle appartient également à ce mouvement et que tout comme mes parents, ils se gargarisent de détenir La Vérité ?

Je vous connais tant pour savoir que vous ne l’emporterez pas au paradis. Vous cachez tant de cadavres dans vos placards, que l’odeur nauséabonde qui en ressort finit petit à petit par révéler qui vous êtes vraiment. Restez donc avec votre vérité, votre dieu et laissez MA famille survivre des blessures que votre organisation nous fait subir !

Votre compassion est fausse, votre amour est faux et votre hypocrisie est grande. Ces mots sont le reflet d’un désespoir qui a émergé dans mon coeur, il y a déjà bien longtemps, que j’avais fait taire mais que je ne mettrais plus jamais en sourdine !

A bon entendeur, salut !

7872

 

 

 

 

Publicités

7 réflexions sur “On ne choisit pas sa famille

  1. Ma belle, je te nomme ainsi parce que ce que tu viens d’écrire me touche…
    Je n’écris plus beaucoup actuellement sur mon blog car j’ai vécu une situation un peu semblable avec ma belle famille et qu’une partie d’entre elle lit mon blog…
    Je ne peux que compatir…
    Se détacher c’est dur, mais c’est un sentiment de liberté qui nous prend aussi. Je ne dis pas que tout est rose, la preuve je n’écris plus en ce moment, bien que de toute façon, je n’étais pas beaucoup lu et je n’avais pas grand intérêt à l’être…
    Voilà, ce message n’avait pas grand intérêt non plus mais je te le laisse tout de même pour te montrer que d’autres te lisent aussi 🙂 en dehors de cette famille qui te pourrie 🙂

  2. Et bien ça, c’est dit !! Et bien dit ! Encore une fois, tes mots me touchent et sont d’une telle profondeur qu’ils ne peuvent venir que du coeur !! Tu ne pourras , toi au moins, jamais te reprocher de ne pas avoir essayé de tout faire pour les bousculer et les faire réfléchir en espérant qu’ils ouvrent un peu les yeux et s’éveillent enfin au vrai monde, à leur vraie famille ….
    Ce qu’ils croient être la vérité finira par les perdre, il n’y a qu’eux pour ne pas encore le savoir…évidemment puisqu’ils croient savoir eux !!! Pauvres d’eux !!
    Tu es une belle personne qui ne doit effectivement pas se laisser empoisonner par cet entourage toxique. Je dis bien « entourage » parce que « famille » ne convient pas à ce genre de personnes ou bien alors on peut dire « famille biologique » !
    Prends soin de toi et des tiens, les vrais !
    Je t’embrasse bien fort

  3. j’ai l’impression de me voir a travers votre message et oui la famille est belle est bien celle que l’on a celle que l’on se construit en revanche ne pas juger car seul dieu nous juge … alors vivez votre vie . moi il a fallu la mort de ma mére et la maladie de mon enfant pour prendre du recul et ne plus qu’a penser qu’a mes enfants , mon mari et moi nous .

  4. ma chère,
    je lis tes phrases et je pleure, ton histoire est la mienne!!!
    Je sais de quelle organisation tu parles, j’y suis né, j’y ai grandi et toute ma famille quasiment en fait parti. J’ai accouché il y a deux mois mais aucun membre de ma famille n’ai venu voir mon bébé ou moi. Je n’ai d’appels de personne et pourtant ma famille est grande. Je ne peux que compatir a ta douleur, dis toi que tu n’es pas seule!! Je pleure moi aussi sans arrêt, je suis souvent énervée et je me sens impuissante car je ne suis plus membre de leur religion. Mais il ne faut pas céder, ils pensent que si ils rejettent un membre de la famille qui a quitté le groupe, il reviendra car c’est trop dur d’être rejeté par sa propre famille, son sang. Il faut leur montrer que leurs idées sont irréalistes, en dehors de la vraie vie. Quel Dieu encouragerait la division au lieu de l’union, ce n’est pas un Dieu d’amour comme ils le disent mais un Dieu de haine. Je pense qu’il faut leur pardonner leur méchanceté et prier que le Dieu de compassion et de pardon nous fortifie et efface la douleur que cela provoque d’être torturé par des êtres aimés.
    C’est par hasard que je lis ce blog et je suis consternée de voir que je ne suis pas la seule à subir les méfaits de cette secte, disons le franchement, c’est un combat qu’il faut mener pour être plus forts qu’eux. Si tu savais comme je te comprends, je ne te connais pas , ni ton nom ni ta ville, toi non plus tu ne me connais pas mais je pense que nous aurions beaucoup de choses a échanger à propos des douleurs que nous inflige ce mouvement religieux soit disant!!
    J’espère que tu pourra lire ma réponse et me répondre, car ça me fait du bien de parler avec toi, et de me libérer du poids de cette souffrance un petit peu.. OUF!!!

  5. Bonjour à toi

    J’espère que vous allez bien. Moi aussi j’ai des gros soucis familiaux depuis belle lurette et j’ai décidé il y a 2 ans de ne plus parler à mes parents et à un de mes frères et soeurs. Je ne les vois plus trop et devinez quoi j’en suis ravie. très ravie, au début c’est difficile mais on s’y fait…

    Pour moi ma famille est très toxique et castratrice. ma mère est méchante envers moi et ressent beaucoup de haine et de jalousie à mon encontre qui me dégoute. sans compter aussi l’injustice qui y règne… les autres membres de ma famille ne sont plus trop proches des histoires de toute part… il y a beaucoup à dire

    vous avez bien fait de mettre le hola il le faut… Moi je suis libérée et j’espère ne plus les voir pendant un certain temps..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s