Quand frapper tue…

Comme chaque matin, avant que ma journée ne débute avec son lot de tâches ménagères, j’allume mon ordi et je lis les nouvelles du jour.

Ce matin, horrifiée, j’apprends que le pressentiment que j’avais eu il y a quelques mois s’avère vrai. La petite Fiona, disparue au mois de mai à Clermont-Ferrand, est en réalité morte sous les coups de son beau-père et enterrée nue dans une forêt sous les yeux de sa propre mère.

Quand cette histoire a fait la une des journaux, je me rappelle avoir été sceptique en entendant la version de la maman… Comment une mère pouvait-elle s’endormir au parc alors même qu’elle se devait de veiller sur ses deux petites filles ? Sachant que l’erreur est humaine, je mis cela sur le compte de la négligence, bien trop courante à mon goût, et j’espèrais, comme vous tous, que cette si jolie fillette serait retrouvée saine et sauve.

Quelle tristesse m’envahit aujourd’hui !

Une nouvelle fois, la violence éducative ordinaire TUE ! Une nouvelle fois, cette fillette aura perdu la vie dans des circonstances inhumaines et atroces.

Mourir sous les coups à l’âge de cinq ans… Je vomis sur ce monde qui laisse faire ce genre de choses !

Une fessée n’a jamais tué personne… MENTEURS !

Je suis horrifiée de penser que cela continuera encore et encore, et que de jeunes enfants si innocents et si fragiles continueront de mourir sous les coups des personnes qui sont censées les protéger.

sans-titre

Jolie Fiona,

Que ton âme brille et nous éclaire sur le chemin de la bienveillance.

Que Dieu t’accueille auprès de lui et panse tes blessures.

Repose en paix !

Chaque enfant est un cadeau de la vie, pourquoi faut-il autant le rappeler ?

Publicités

9 réflexions sur “Quand frapper tue…

  1. ça n’a rien a voir avec la fessée, ça n’a rien a voir avec de la violence éducative, une loi contre la fessée n’aurait rien changer pour cette petite puce ! c’est de la violence tout court ! sa « mere » ne merite même pas ce nom !

    • La fessée fait partie de ce que l’on appelle la violence éducative ordinaire. En effet c’est plus confortable de dire et de penser que cet acte n’a rien à voir avec la violence éducative ordinaire… Toujours est-il que dans le terme violence éducative ordinaire, le premier mot est « violence », cela signifie bien qu’il s’agit d’actes violents et les dérives de cette violence éducative ordinaire sont malheureusement ce qu’a subit Fiona….

  2. Je suis d’accord sur le fait que maintenant battre son enfant devient quasiment un acte banal , que de tuer un enfant est inhumain affreux un acte que je ne comprendrais jamais , qu’effectivement les enfants sont des cadeaux de la vie et que chaque vie est precieuse.
    Maintenant je le suis moins avec le fait de dire qu’une fessée tue , je pense que le fait de ne pas mettre de limites tue aussi nos enfants , que parfois d’expliquer ne fonctionne plus bref il ne font pas faire d’amalguames entre une fessée et un meutre.

    • Marion, je comprends ton raisonnement mais je ne peux malheureusement pas le partager… Bien sûr qu’une fessée telle que toi ou moi l’envisageons ne tue pas mais en réalité, certaines personnes tue leurs enfants en ayant certainement commencé par donner une « simple » fessée. La violence éducative ordinaire va crescendo et finit parfois par tuer… Donc il n’y a pas vraiment d’amalgame, la fessée tue.
      Et pour finir, mes enfants sont élevés sans fessée, ce qui n’empêche pas qu’ils ont des limites et ils savent ce que veut dire respecter ces fameuses limites et ils ne sont certainement pas autorisés à tout faire. La différence, c’est que je ne m’autorise pas à lever la main sur eux et ceci, en aucune circonstances.

  3. On ne peut parler que de ce que l’on connait et pour cela il faut tester les différentes choses. Ceux qui ont testé les fessées, testez la non fessée et vous aurez un regard d’un autre point de vue 😉 Par contre, il faut se baigner entièrement dedans, comme vous le faites en disant : « une fessée n’a jamais fait de mal à personne ». Enlever la fessée, lisez des livres, écouter des conférences dessus… Puisez en vous d’autres façon de vous faire écouter, et pourquoi pas comprendre votre enfant ? Comment il comprend les choses, comment il grandit … Quels sont les émotions qu’il a, pourquoi ?….. quelles sont les conséquences d’une fessée sur mon enfant ? et oui, la recherche a avancé là dessus, nos parents ne pouvaient pas savoir mais nous oui!
    Ensuite, et qu’après on peut avoir une opinion constructive sur le sujet.
    Et posez-vous une question : pourquoi est-ce qu’on ne donne pas de fessée, de claque à un adulte qui n’écoute pas ? qui ne mange pas son repas comme il faut ? qui ne veut pas tel ou tel chose ? qui est excité ? qui a envie de rester en pyjama ? qui triche ? … Ca n’a rien à voir avec le fait que l’adulte est libre de tout ça, non non. Qu’est-ce que ça vous ferez de recevoir une claque au point de vue émotionnel ? Ets-ce que vous trouver ça normal que l’on se frappe dans un couple ? pourtant, les gens qui font ça dise  » ça va pas la tuer, elle n’écoute rien », bizarre cette coïncidence, non ?

    C’est une histoire bien triste et bien complexe pour laquelle je ne chercherai pas à faire de suppositions. Mais ce qui est sûr c’est que la violence engendre la violence. Et je finirai donc la dessus : la violence engendre la violence.

  4. Je partage ce billet…malheureusement.
    Je déplore malheureusement aussi l’individualisme de ce monde, les tabous encore trop fréquents aujourd’hui… une mère se doit d’assurer, d’aimer son enfant à chaque instant… se doit se doit… si elle n’y arrive pas c’est qu’elle est désorganisée, dépressive…dé… à quand une main tendue quand on entends une maman dépassée, épuisée… hurler sur ses enfants ?
    Cela ne nous regarde pas entends-on trop souvent… fallait pas en faire si elle assume pas… etc… comment oser demander de l’aide quand les regards sont accusateurs, méprisants ?
    Comment oser dire qu’on est sous la coupe d’un pervers quand on entends « mais purée, un peu de caractère, elle a qu’à se barrer s’il lui tape dessus ? »…
    Nous avons tous, un peu du moins, notre responsabilité dans ses drames…
    Tendre une main vers l’autre n’a jamais tué personne… bien au contraire…

  5. Je pense au contraire qu’elle n ‘est pas morte mais hélas il vaudrait peut-être mieux pour elle qu’elle le soit …

    La justice le pense aussi, déclaration confuse des deux accusés, incohérences dans leurs récits, pelle qui existe sans exister …

    Examinons ce que nous savons :

    -Les deux accusés ne travaillaient à priori pas suffisamment assez pour que ces monstres puissent se payer leurs drogues.

    -Lui, ne pouvaient pas voir la petite en peinture.

    -Elle était visiblement complètement soumise.

    Le scénario le plus probable et le plus cruel à l’heure actuelle c’est qu’il ai vendu Fiona pour s’acheter de la drogue !!!

    Et si je me trompe et qu’elle est vraiment morte, le fait qu’il mène les policiers en bateau en refusant de dire vraiment ou elle a été enterrée c’est sans doute pour cacher des choses encore plus grave que de simples violences ayant causé la mort …

    Ce genre de chose ne devraient plus jamais se produire …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s