Des larmes et des mots

Il existe des larmes qui jaillissent un beau matin et qui sont sans fin.

Hier, je n’ai pas réussi à tenir mon défi de ne pas crier. Mes émotions étaient bien trop fortes pour les contenir. Elles ont éclaté, se répandant sur mes joues et dans ma voix.

Le commencement de ce déferlement émotionnel se situe dans une remarque tellement inappropriée et blessante de surcroit. Par un beau dimanche après-midi, mon mari, mes fils et moi nous rendons à un anniversaire dans ma belle-famille. L’accueil fut plus que décevant et la nature humaine plus que méchante.

Ma vie n’est pas un long fleuve tranquille et dans ma frèle embarcation, une vague inattendue et trop forte fait facilement chavirer mon bateau.

Depuis je pleure. Ce ne sont pas des larmes de tristesse mais bien des larmes de dégoût, de déception, d’énervement.

Mon Dieu qu’il est difficile de grandir dans ce monde de brutes !

Je suis d’une nature tendre, aimante et compréhensive et les personnes toxiques que j’ai pu cotoyer ainsi que celles que je cotoie bien malgré moi, me rendent aggressive et dépressive. Combien j’en ai marre de subir !

S’il ne tenait qu’à nous, mon mari et moi aurions déjà emmené notre famille vivre loin de cette misère.

Il ne s’agit pas d’une fuite mais d’une survie.

Régulièrement, mon esprit vogue vers ces pensées qui dépassent mon entendement et je ne parviens toujours pas à accepter ces idées saugrenues et ces attitudes malveillantes. Je peste contre ces personnes qui blessent en toute impunité. Je peste contre la méchanceté des mots qui blesse gratuitement. Je peste contre ce monde qui abrutit et qui pervertit la beauté de l’amour.

Qu’il m’est difficile de vivre ainsi ! Mon esprit est bien trop alerte pour se contenter d’attendre que ça passe. Il chauffe et surchauffe devant tant d’indifférences et d’incompréhension. Mon esprit verse des larmes, pousse des cris et s’énerve. Il refuse d’admettre l’inacceptable.

Je tente le lâcher prise, non sans mal.

Je tente l’isolement, un moindre mal.

Je tente l’oubli, avec beaucoup de mal.

Combien de temps encore ?

Je me croyais en meilleure forme, je me rends compte que toute ma vie, je trainerai des casseroles dont je ne peux me défaire. Je maudis toutes ces personnes qui vivent en blessant leur prochain avec leurs mots, leurs attitudes et leurs idées qu’ils souhaitent imposer envers et contre toute bonté. Que la vie se charge de leur rappeler que la roue tourne très vite !

imagesCAJLB1VV

Publicités

8 réflexions sur “Des larmes et des mots

  1. je ne sais pas si quil sait passer pour toi …moi meme je suis sensible je te dirais essaie au maximum de t’eloigner de ce qui te fais mal c’est pas de la lacheté mais de la survie surtout dans ton etat

  2. Effectivement, la nature humaine n’est toujours bienveillante, les bons se font de + en + rares !! J’ai aussi côtoyé et en côtoie encore quelques uns malgré moi et le moins possible, alors je me dis et n’oublie pas que la roue tourne et que tout se paie, la vie leur fera payer !! Il m’arrive encore que ces personnes aient réussi à m’énerver, à m’attrister, à me décevoir, à me rendre presque agressive, à me rendre malade, etc etc … mais je n’oublie pas que ma conscience et mon âme sont sains, que je ne dois pas me laisser envahir par ces mauvaises personnes, parce que justement elles sont mauvaises ! Alors elles ne doivent pas m’atteindre, me rendre malade, me rendre triste, en colère ou agressive !!!! Au fur et à mesure, cette méthode fonctionne même s’il y a toujours des moments où c’est un peu plus long et difficile à mettre en place !!
    Ne te laisse pas pourrir par ces mauvaises personnes, tu es une jolie personne qui porte la vie d’autant plus ! Tu es dans une période vulnérable avec des émotions à fleur de peau, et je te souhaite tout le courage et toute la volonté que tu as pour te concentrer sur le positif, sur TON positif, sur ce qui te donne le sourire, te rend fière, et te fait avancer vers la lumière !!!!
    Je t’embrasse et t’envoie un wagon de bonnes ondes jolie julie 😉

  3. je viens enfin de trouver le blog que je cherchais. Je me reconnais dans tout ce que vous dites.
    Moi aussi je suis mère au foyer avec BAC+2 et 13 ans d’activité professionnelle derrière moi avant d’avoir 3 enfants dont des jumeaux ! j’esn ai marre des méchancetés des autres par leurs diverses remarques ! Même si je relativise j’avoue qu’en ce moment j’ai le moral un peu bas ! je suis un peu fatiguées par ces 10 dernières années. Belle journée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s