Pour la beauté des femmes

Pour commencer une petite fable si belle, si vraie, si sincère…

Un petit garçon demanda à sa mère :

– Pourquoi pleures-tu ?

– Parce que je suis une femme, lui répondit-elle. …

– Je ne comprends pas, dit-il.

Sa mère le prit dans ses bras et lui dit :

– Et jamais tu ne comprendras.

Plus tard le petit garçon demanda à son père :

– Pourquoi maman pleure-t-elle ? Je ne comprends pas !

– Toutes les femmes pleurent sans raison, fut tout ce que son père put lui dire.

Devenu adulte, il demanda à Dieu :

– Seigneur, pourquoi les femmes pleurent-elles aussi facilement ?

Et Dieu répondit :

– Quand j’ai fait la femme, elle devait être spéciale. J’ai fait ses épaules assez fortes pour porter le poids du monde et assez douces pour être confortables. Je lui ai donné la force de donner la vie, et celle d’accepter le rejet qui vient souvent de ses enfants. Je lui ai donné la force pour lui permettre de continuer quand tout le monde abandonne, et celle de prendre soin de sa famille en dépit de la maladie et de la fatigue. Je lui ai donne la sensibilité pour aimer ses enfants d’un amour inconditionnel, même quand ces derniers l’ont blessée durement. Je lui ai donné la force de supporter son mari dans ses défauts et de demeurer à ses côtés sans faibli. Et finalement je lui ai donné des larmes à verser quand elle en ressent le besoin. Tu vois mon fils, la beauté d’une femme n’est pas dans les vêtements qu’elle porte, ni dans son visage, ou dans la façon de se coiffer les cheveux. La beauté d’une femme réside dans ses yeux car c’est la porte d’entrée de son coeur, le lieu où réside l’amour. Et c’est souvent par ses larmes que tu vois passer son coeur. Toutes les femmes sont belles, et nous devons les encourager à s’aimer telles qu’elles sont et à avoir une juste estime d’elles-mêmes.

 

Il y a quelques jours, j’ai reçu un message. Je ne savais pas comment aborder ce sujet. Cette histoire en sera mon porte-parole. Voici le contenu du message :

« Mères violentées, manifestez-vous!

Alors que tous les regards se sont tournés vers l’activisme de certains pères qui ont fait plier nos dirigeants sous la pression médiatique, nous, les mères victimes de violences physiques, économiques, psychologiques, nous avons été complètement écartées du débat démocratique. Les violences faites aux mamans et aux enfants ne sont pas des exceptions négligeables, ni des causes abstraites. Ce sont nos vies, nos corps, nos luttes quotidiennes et nous dénonçons l’incapacité des lois actuelles et des pouvoirs publics à prendre en compte cette inégalité fondamentale.

Notre message est digne.

Le 8 mars 2013, matérialisez vos souffrances en revêtant un drap, en bloc de couleur, qui représente la violence que vous subissez:

Blanc pour la violence économique et morale de l’abandon de famille
Rouge pour les violences physiques et le harcèlement psychologique
Bleu pour l’exclusion du foyer
Rose pour le viol
Jaune pour la violence institutionnelle du désenfantement.
Des événéments ponctuels ainsi que la collecte des photos envoyées par des mamans individuelles feront un rappel à la France que nous ne pouvons admettre, sous prétexte d’égalité parentale, que notre détresse et celle de nos enfants soient simplement rayées du discours

Mères Invisibles, manifestez-vous! »

Pour la beauté des femmes, pour les femmes qui souffrent en silence, pour celles dont les larmes coulent sans être entendues, je vous invite à partager cet article, à transmettre ce message.

image_71419759

 

Publicités

2 réflexions sur “Pour la beauté des femmes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s