Un enfant unique, qu’en pensez-vous ?

En France, selon les chiffres de l’INSEE de 2009, il y a 45.2% de couples qui n’ont qu’un seul enfant tandis que 51.1% de couples fondent une fratrie. Alors devant cette quasi-équivalence, quelles peuvent être les motivations des couples  d’avoir un enfant unique ou au contraire de mettre au monde plusieurs enfants ? Cet article sera en deux volets. Voici le premier.

sans-titre unique

On peut d’abord se demander si le fait d’avoir un enfant unique est un choix. Pourquoi une femme ou un homme qui devient parent pour la première fois décide-t-il de ne pas avoir d’autres enfants ? Est-ce vraiment une volonté de leur part ?

Pour certains, la réponse est oui. Peut-être parce que dès le départ, ils ne voulaient pas devenir parent et qu’ils assument ce statut par convenance, pour satisfaire le désir de leur conjoint ou celui de leur famille qui souhaite un héritier. Donner la vie est une formalité qu’ils endossent avec plaisir mais qu’ils ne désirent pas renouveler.

Pour d’autres, cet enfant unique est sans doute une fatalité. De nombreux couples ont des difficultés à enfanter. Ils endurent des épreuves qui font froid dans le dos. Ils ont alors recours à la procréation médicalement assistée qui n’est malheureusement pas miraculeuse. Après de nombreuses années, le premier bébé tant attendu arrive. Néanmoins, malgré tous les efforts possibles, ni la nature ni la médecine ne leur offre le deuxième. Il en est de même pour les femmes ou les hommes qui sont atteintes de maladies qui réduisent fortement leur fertilité. Que cette nouvelle année soit pour ces couples celle qui leur offre le fruit de leur amour !

Certains couples aussi préfèrent n’avoir qu’un seul enfant car la venue au monde du premier ainsi que ses tendres années ont été si rudes que cet enfant est devenu à lui seul un véritable contraceptif.

Partons à présent du postulat qu’avoir un seul enfant est un choix assumé et réfléchi des parents. La vie de famille s’organise donc autour de cet unique enfant. Les parents ont un attachement exclusif à ce petit. Ne risquent-ils pas, bien malgré eux, de combler à l’excès les nombreuses demandes de leur chérubin ? Parviendront-ils à trouver le fameux équilibre entre satisfaction et manque ? Equilibre nécessaire au bon développement de chacun d’entre nous pour ne pas devenir un adulte frustré ou égocentrique.

En outre, il arrive qu’un enfant unique, en âge de comprendre ce qu’est une fratrie, rêve d’avoir un frère ou une soeur. Il en informe ses parents qui, quant à eux, refusent cette idée. Peut-on alors parler d’égoïsme parental ?

Qu’en est-il de cet enfant élevé seul ? Est-il envieux de ses copains qui rentrent chez eux retrouver leur compagnon de sang, ou de coeur, pour poursuivre les jeux et la découverte du monde ? Se sent-il malheureux ou comblé de ne pas avoir à partager ? Devient-il un enfant gâté ?

Chaque famille rencontre des difficultés, et celles qui n’ont qu’un seul enfant n’y échappent pas. En effet, les enfants uniques connaissent des contrariétés, au même titre que les enfants issus de familles nombreuses.

L’important n’est-il pas d’écouter son enfant, qu’il soit unique ou pas ? Le laisser exprimer ses ressentis, ses peurs, ses envies et en tenir compte. Un enfant est un être à part entière qui se construit grâce au regard que nous, parent, portons sur lui. Un regard bienveillant et plein d’amour sera un tremplin pour sa vie d’adulte.

Pour ma part, il était inenvisageable d’avoir un enfant unique. J’ai eu la chance d’avoir naturellement deux garçons, et je remercie la vie de nous avoir offert ces magnifiques présents.

Ce  sujet m’a été soufflé par Laurence. Je vous laisse le soin de commenter si le coeur vous en dit.

Merci de me lire.

Publicités

10 réflexions sur “Un enfant unique, qu’en pensez-vous ?

  1. merci pour tes voeux. je fais partie de ceux qui ont des difficultes a concevoir…. de plus il est vrai que lorsqu ona unseul enfant on a une relationbeaucoup plus privilegiee avec lui. je me dit que si jamais on reussissaut a enavoir deux ca serait aussi undeuil pour nous et notre enfant.le deuil de cette relation exclusive. neanmoins, je souhaite en avoir unsecond. la nature er la science decideront de notre sort. il ewt vrai que lorsque l ont voit tous les probleles dansles fratries, les jaliusies , ect, et puis qu avec le temps les freres et sieurs s eloignent et font leurvie chacun de leur cotes, leursenfants ne se rencontrant casiment hamaus, cela donne a reflechir. mais estce du aleur education uniquement?

      • a oui oui oui une contre partie!!!! Ca serait intéressant !! Moi j’ai été fille unique pendant 13 ans et au début je réclamais un frère ou une sœur et puis mes copains ( à l’école primaire) m’ont dit que j’avais vraiment de la chance d’être unique parce qu’avoir un frère ou une sœur c’est trop embêtant (pour rester polie) lol. Et c’est vrai qu’on a vraiment une relation privilégiée avec ses parents, on les connait plus, on passe beaucoup plus de temps seul avec eux. Néanmoins, (comme on veut toujours ce que l’on a pas) je ne souhaite pas que ma fille reste unique (malgré les innombrables exemples de familles où les frères et sœurs ne se voient plus, ne s’entendent plus). Ben c’est normal après tout qu’il y ai des disputes à partir du moment où on est plusieurs! Il n’empêche qu’on est pas seul !

  2. Je suis 100% d’accord, je ne pourrais pas avoir un seul enfant. J’ai été enfant unique et sa été tres difficile pour moi. Maintenant, je me suis vite repris, a 18 ans, j’attend mon 2e bébé. moi et le papa sommes très heureux. apres tout, apprendre a vivre en société, sa commence a la maison 😉

  3. J’ai également 2 enfants et heureuse de ce fait !!!! Il y a des enfants uniques heureux, d’autres malheureux…comme il existe des enfants heureux ou malheureux dans une fratrie…comme tu l’écris, l’éducation de nos enfants est primordiale qu’il n’y ait qu’un enfant ou plusieurs !! Un enfant unique ou non trouvera son bonheur grâce à son entourage, ses parents, ses cousins cousines, sa famille, ses amis … et surement que comme beaucoup il se choisira un frère ou une soeur de coeur ! Merci pour cet article 😉 !

  4. Ce post me retourne, je suis de celle qui n arrive pas a avoir facilement d enfant. Et depuis 3 ans que l on essaie d avoir un deuxieme enfant je me suis mis dans la tete qu un enfant c est tres bien et puis avec tout les arguments de la terre j ai fini par cacher mon desir. Mais regulierement il remonte a la surface et me fait beaucoup souffrir.
    Je ne dirais pas qu un enfant unique va forcement terminer gaté, c est tout le travail des parents d eviter ca et puis beaucoup d enfant de famille « nombreuse » sont des monstres souffrant de parents qui ne trouve pas ce juste milieu dans l apprentissage de la vie . Qu il souffre d un manque de frere ou de soeur non plus, car il n en ressent le besoin qu en voyant ces copains non? Si a chaque fois qu il desir un truc qu il voit chez son voisin on le lui donne il va finir gaté non? Je dis ca parce que cette remarque me blesse. Ma fille de 4 ans a reclamé un frere puis un soeur mais je ne peux pas, pour x ou y raison je ne peux pas, nous en avons parlé avec des mots d enfant et depuis elle est passée a autre chose. Je pense que le probleme n est pas le nombre d enfant poue les histoires de sociabilisation ou d education ( je deteste ce mot!!!) mais plutot la façon de faire des parents, et de toute maniere les enfants sont terrible tous a leurs maniere pour ce construire ils doivent nous enfaire baver^_^

    Je suis une maman qui voulait 5 enfants e n en ai qu une et grace a cet article je souffre un peu moins de ce choix que mere nature m impose 🙂 merci de m avoir lu.

  5. Pingback: Tu seras Unique mon fils. | BBB's mum ... ( ou les nouvelles aventures de la maman de Bébé Bonheur)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s